Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 1 - 2024 - Sujet 6 et Atelier 2 - 2024 - Sujet 2

 

 

a2s2.jpg

 

A force de procrastiner notre rencontre, il s’était passé deux mois pendant lesquels nous avions échangé des mails régulièrement.

Je m’étais inscrit sur un site de rencontres / sorties, car j’avais l’intention d’en créer un pour proposer des moments festifs en plus de mon emploi dans l’immobilier. Cela faisait dire à mes amis que j’étais hyperactif. Du n’importe quoi ! Je me posais pour certaines activités, mais il est vrai que j’avais du mal à rester sans rien faire.

 

Pas de photos personnelles, tous les adhérents et adhérentes choisissaient un avatar animal, plante, objet, minéral… On ne donnait pas son sexe et le pseudo devait être neutre. Assez innovant et cela m’avait amusé.

J’avais choisi comme avatar un gros rubis rouge comme pseudo Sabran, j’avais flashé sur la photo d’un craquant chat Sphynx qui se prénommait Lalalère…

a2s2b.jpg

Très vite nous avions accroché car nous partagions le même amour de la lecture, tout particulièrement les polars même si je variais les genres, et le plaisir de dessiner. Il y avait d’ailleurs divers ateliers de prévu – pour certains qui se tenaient en plein air – pas besoin d’inscription. Ce qui nous convenait car nous espérions bien nous y croiser – sans le savoir – source de fous rires au moment où nous nous verrions « en vrai ».

 

Donc à l’occasion d’un rendez-vous dessin au parc du Loup blanc par un bel après-midi alors que nous étions douze, j’avais passé beaucoup de temps à m’interroger sur les participants... Un homme d’une quarantaine d’années cheveux grisonnants passait son temps à manger des bonbons haribo…quelqu’un qui passe son temps à se nourrir, bonjour niveau santé et résultats analyses de sang pour le diabète !

a2s2c.jpg

Une femme d’une trentaine d’années passait son temps à papoter ce qui avait forcé l’animateur à menacer de l’exclure si elle ne se taisait pas... Et... si Lalalère était l’animateur… pas mal ! Au vu du petit lutin à joues rondes juste à côté de lui… un petit monsieur tout rabougri avec des oreilles un peu pointues…décidément , j’étais dissipée !

Une autre dame en partant faisait remarquer qu’il fallait arroser les plantes , ce n’était pas tout de les planter et les laisser ainsi… Un jeune garçon, le seul, nous avait avoué préférer la peinture et réaliser des paysages de neige, plus précisément une clairière enneigée avec un ou plusieurs rennes, magie de Noël pour lui – son sujet de prédilection -.

a2s2d.jpg

Nous avions donc convenu de nous retrouver pour découvrir nos visages et notre genre dans un petit salon de thé au centre ville. Lieu ravissant décoré dans des tons pastels avec de jolis guéridons et des nappes de dentelles. Pour le fun – alors que ce n’était pas vraiment nécessaire – nous avions choisi l’un pour l’autre un objet pour nous reconnaître, le plus improbable possible ! J’avais donc imposé un couteau à beurre pour Lalalère et il s’agissait pour moi d’un traité sur la création de l'école de Charlemagne ce qui m’avait obligé à aller à la bibliothèque pour trouver un manuel.

J’étais installé à une petite table, endroit stratégique pour avoir la porte d’entrée dans ma ligne de mire, quelques tables étaient occupées et les conversations allaient bon train. Un homme grand, visage anguleux, tempes grisonnantes tenait dans la main gauche l’objet de reconnaissance, très vite il aperçu le manuel et vint s’installer près de moi. M’attendais-je à voir une femme et lui ? Quelque fussent nos attentes, ce moment s’avéra plus qu’agréable et notre conversation enrichissante.

a2s2e.jpg

Lostris



08/02/2024
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 472 autres membres