Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 11 - 2022 - sujet 3

 IMG_20220624_230340.jpg

 Ôde à l'Espoir

Caressé dans le noir, tu m'as tant apaisé.
A présent éveillé, je m'en vais t'attiser.
Lové dans ma mémoire, tu es prêt à m'aider,
Fidèle compagnon de toutes mes odyssées.


Je t'ai rencontré un printemps, par mauvais temps.
Accompagnant le ballets effréné du vent,
Tu m'as apporté les senteurs mêlées des fleurs.
A ce moment, j'ai vu les couleurs du bonheur.

Jamais depuis ce jour on ne s'est éloignés,
Je t'ai transmis, tu t'es très vite propagé,
comme une épidémie trop longtemps ignorée.
Puis tes nombreux aimés, tu m'as fait rencontrer.

Ainsi unis, tous on s'est mit à s'aimer.
Ainsi conquis, on s'est enfin mit à rêver.
Ainsi convertis, on s'est mit à se lever.
Enfin enhardis, on s'est mit à espérer.

****************
Encore un essai
IMG_20220624_231618.jpg

Encore un essai, pour ne pas regretter.
Se relever, résigné à recommencer.
Continue à avancer sans te retourner.
Ignore ceux qui te poussent à échouer.

Encore un été, pour ne pas renoncer.
Un vent inopiné te fait progresser.
Regarde devant toi les opportunités
et accroche-toi à celle qui te fait rêver.

Encore un succès, pour venir t'épauler.
Tu l'as tant espéré sans jamais t'y fier.
Ta voie est tracée, maintenant tu peux foncer,
sans oublier jamais le chemin surmonté.

Enfin arrivé, tu peux te féliciter.
Tu l'as fait, c'est ce que tu souhaitais.
Arrivé au sommet, tu peux t'y arrêter.
Sans jamais capituler, tu t'y es dressé.

****************
Requiem pour un désespoir

 

IMG_20220624_231836.jpg


Chantons, dansons, aujourd'hui est un jour de fête.
Chantons, dansons, tombons les masques obsolètes.
Parqués, confinés, pour notre propre sécurité,
du pétrole, nous n'avons plus utilité.

Écoute au loin le tonnerre de la guerre.
Pas encore de quoi nous sortir d'affaire, mais
du pétrole nous apprenons à nous défaire.
Combien de vies parties, combien de vies sauvées

Combien même, nous finirions par suffoquer,
Combien d'êtres animés avons nous condamnés?
Combien de vie parties sans qu'elles l'aient demandées?
Aucun doute possible, nous l'aurions mérité

Remerciez nos misères, qui nous ont épargnés.
Accablés par l'été, nous seront préparés.
chantons, dansons, sur le requiem du désespoir
chantons, dansons sur la musique des espoirs.

****************

 

David



24/06/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 390 autres membres