Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 13 - 2020 - sujet 1

 

 

Ô ma muse, errance

(Poème d’amour)

 a13s1b.jpg

J’aimais tant, autrefois, respirer tes parfums,

Ma muse idolâtrée, ô ma raison de vivre

J’aimais humer ton corps tellement opportun

Deviner tes désirs jusqu’à m’en rendre ivre

 

Ils étaient élastiques et me rendaient furieux

Je retournais vaincu au fond de la cuisine 

Pour trancher le remord que la passion du lieu

M’offrait à renifler en toi Ô ma divine

 

Trouvant dans un tiroir bien vite refermé 

Le rêve toujours neuf de tes fruits défendus

Qui seuls me consolaient de les avoir perdus.

 

Avant de repartir, surtout, me rhabiller !

 

Agol



13/08/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres