Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 15 - 2020 - sujet 2

 

SOUVENIR

 

C'était il y a une cinquantaine d'années environ. J'avais débuté des études d'infirmière, non par vocation (mais influencée par un professeur qui nous enseignait le secrétariat médico-social), avec l'ignorance du métier et mue par un certain désir de soulager la souffrance humaine.

 a15s2.jpg

Mon premier stage en gériatrie était l'un des plus difficiles pour une débutante dans un hôpital du Nord de la France, avec des personnes grabataires en fin de vie, présentant des plaies, escarres, dues à leur position allongée en continu.

 

J'apprenais les soins peu ragoutants à prodiguer à des gens enfermés dans un halo de dénuement des plus fragiles, quand un professeur passant dans le service me regardant faire avec attention me dit "ce n'est pas facile dites moi !" (je garde encore en mémoire ces propos): j'avais juste l'envie de filer!!!

 

Ces «peaux» qui avaient sans doute connu la caresse et le baiser pensais-je. Certes ce docteur n'éprouvait pas de jalousie à mon égard de ne pas devoir effectuer les gestes là.... Dans son regard se lisait même de la reconnaissance. Ce genre d'étincelle avait eu le don de m'envoûter et me persuader d'avoir bien choisi ma voie.... Les hasards de la vie ont fait que j'ai dû abandonner ma profession, mais je garde ce souvenir avec amertume.

Brigitte



22/11/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 250 autres membres