Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 15 - 2021 - sujet 4 Le joueur d’accordéon

a15s4.jpg

  L’accordéoniste avançait entre les tables, et claquait ses accords à la demande expresse des convives.

Le son de cet instrument universel et désuet à la fois, emplissait la salle d’une ambiance bonne enfant mais surnaturelle.

Le joueur, passionné par son instrument et le plaisir qu’il délivrait, semblait sur un nuage. La musique chez lui déclenchait un sentiment intime, profond, viscéral
On sortait à grand peine de la pandémie et les masques bleus, dits chirurgicaux, étaient remplacés par des masques pailletés et colorés, transformant ce repas de mariage en bal masqué, ou presque.

L’alcool coulait à flot … sur les mains d’abord sous forme de gel, puis dans les verres, et les coups de coudes remplaçaient les embrassades chaleureuses.
Les amuses bouche et diverses cacahuètes étaient délivrées en parts individuelles dans des sachets de cellophane qui faisaient penser aux truffes de Noël, au grand étonnement de chacun.

Quel étrange repas ! Il fut servi sur des plateaux afin qu’aucun convive ne partage avec son voisin ! On se croyait à la cantine de l’usine.

Les agapes, quoique délicieuses et généreuses, étaient vraiment objet de curiosité, tant leur présentation était aseptisée.

En lieu et place de la pièce montée qu’un couple de celluloïd se devait de dominer, des choux bien garnis de crème pâtissière à la vanille, firent leur apparition, dans des ramequins de faïence blanche,  pour terminer le repas.

Les couples qui désiraient s’élancer sur la piste de danse, renonçaient aux slows langoureux pour adopter un style de danse en ligne digne des country  de la vieille Amérique.

mariage masqué.jpg

Le champagne rendait les yeux brillants, encore plus brillants puisqu’on ne voyait plus qu’eux au dessus de  ces  masques protecteurs qui étincelaient de mille couleurs.
Tard dans la nuit, les jeunes époux, heureux mais troublés par cette situation singulière qui devait être le plus beau jour de leur vie, s’entourèrent de leurs invités sur la terrasse du restaurant pour faire les photos souvenirs avant de se disperser, car un tel scénario devait absolument être immortalisé.

Mais bas les masques ! Juste le temps d’un cliché, sinon qui reconnaîtrait-on sur la photo, en feuilletant l’album de mariage ?

 

Shunt 10 Octobre 2021



21/10/2021
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres