Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 15 - 2022 - sujet 1

 

Du retard dans l’édition

Les Mots de Montpellier

 https://static.blog4ever.com/2013/07/747085/LMDM-NOEL-2016_6656452.gif

Je suis là, mon stylo inerte dans ma main... Mon cerveau figé sur un vide abyssal. Et ce maudit portable qui ne cesse de sonner depuis 24 heures.

18 messages en absence, sur mon portable, de mon éditrice, qui menace de me réclamer l’avance versée pour mon troisième ouvrage que je devais lui livrer il y a quinze jours.

 

Pas de panique, Maridan, tu vas l’avoir ton livre.

D’accord, je suis en retard, mais je ne suis pas le premier :

BALZAC lui-même n’a-t-il pas été poursuivi par son éditeur pour n’avoir pas livré à temps son manuscrit ?

Et « Notre Dame de Paris », à qui il a fallu trois ans à Victor pour le remettre à son éditeur Charles GOSSELIN, tout ça à cause d’un carnet de notes perdu et des évènements politiques de la révolution de juillet 1830, n’est-t-il pas toujours un formidable succès d’édition ?

 

Moi, je me suis tapé sept vagues de Covid, les gilets jaunes, la guerre en UKRAINE, deux tours agités d’élection présidentielle, les incendies de l’été, la mort d’Elisabeth II, et une épicondylite au bras droit !

Tu en tiens compte de ça ?

 

Comme si l’inspiration venait d’un coup, par magie, comme s’il suffisait de s’asseoir au bureau, de prendre sa plume, et d’écrire trente pages par jour ...

 

Mais non, il y a des jours où ça veut, et des où ça veut pas.
Et quand ça veut pas...

Inutile d’insister, tout ce qui sort alors de la plume est mauvais, lourd, ampoulé, académique, en un mot IMPUBLIABLE.

 

Tu ne voudrais tout de même pas que mon prochain ouvrage fasse un bide !

Ce ne serait bon pour personne et surtout pas pour les éditions LMDM.

Aussi, je te demande d’accepter une raisonnable demande de délai supplémentaire, disons jusqu’à l’atelier 15 de 2023.

 

J’ai foi en ta sagesse et ta compréhension, et te remercie de me verser une nouvelle avance, d’un montant identique à la précédente, afin que je puisse mener à terme et dans la sérénité l’écriture du volume trois de la saga que mes lecteurs (et les tiens !) attendent avec tant d’impatience.

On va faire un carton !

 

Bien à toi,

 

JeanBat

 

PS : Inutile de saturer la boite vocale de mon portable de messages, je viens de le porter au centre de recyclage.

 a15s1.jpg

 



27/09/2022
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 390 autres membres