Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 15 - 2023 - Sujet 3

 

Depuis plusieurs semaines il dirigeait son chariot tiré par un mulet, son cheval attaché par les rênes au montant de la banquette, il n’avait pas rencontré âme qui vive dans ce paysage sauvage, inhospitalier de l’Ouest américain. Il chassait de temps en temps pour manger un peu de viande fraîche. La piste était rude, parfois son chariot se trouvait embourbé par les pluies torrentielles qui s’abattaient durant son périple.

Quelques mois auparavant, il chevauchait sans but quand arrivé dans une ville, pendant qu’il se désaltérait dans un saloon, il avait entendu des hommes parler d’un gisement d’or qui se trouverait à l’Ouest pour certains, dans l’Est pour d’autres, que personne n’avait encore trouvé. Cependant il devait réellement exister car des pépites d’or circulaient dans la contrée.

 

Il avait décidé de tenter sa chance, acheté des outils, le matériel nécessaire pour camper, des vivres, des munitions pour son colt et sa carabine, un chariot ainsi qu’un mulet puis il s’était mis en route se fiant à son instinct.

Arrivé dans cette clairière non loin d’un cours d’eau, il avait décidé d’y installer son bivouac, il pourrait prospecter dans les environs.

 IMG_20231013_163436.jpg

Après avoir retiré les roues, mis son chariot contenant son matériel et ses outils sur cales à l’abri sous une toile, monté la tente pour y dormir, il avait clôturé son camp pour le préserver des attaques de bêtes sauvages qui rôdaient dans les environs.

Son installation terminée, il put enfin respirer, se reposer, reprendre des forces avant de se jeter dans la rude et dure recherche de l’or qui l’attendait.

 

Affamé, il prépare son repas composé de haricots rouges et d’une saucisse le tout cuit au-dessus d’un feu de bois, puis une fois son assiette bien remplie posée sur ses genoux, il savoure enfin son dîner bien mérité.

Le jour décline, il note sur son calepin les tâches à exécuter le lendemain matin, puis bercé par le chant d’une chouette dans les arbres, le coassement des grenouilles de la rivière proche, il se dirige vers la tente ôte ses vêtements, se glisse sous une couverture et s’endort paisiblement la tête pleine de rêves.

 

Romantini

 

 



29/10/2023
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 465 autres membres