Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 16 - 2020 - sujets 2 et 3

Sujet 2

Ne savons-nous pas que la beauté est subjective ?

a16.jpg

L'on parle couramment de l'expression "voir la vie en rose". Rose ou turquoise, dans ses nuances, qu'importe ; avec cet espoir en ligne de mire tout nous parait alors plus beau. Mais la régularité d'un visage par exemple, lisse tel un coquetier, est-elle indispensable pour définir un agréable visu ?

 

Non, pensait Bastien quand, dans son atelier, il s'affairait à ses travaux de restauration de tableaux où, de chaleureux corps étaient bien abîmés par le temps. Voire, à certains moments, comme découpés du réel et de la luisance.

 

Le traitement de ces œuvres était la clef pour honorer les muses, régulières en beauté ou non. Et dès que s'achevaient toutes ses restaurations, il manquait à Bastien de la matière et il finissait par aller chiner une nouvelle inspiration en brocante.

 

Sujet 3

a16.3.jpg

Des dindons dinant, dis donc ! Drôle de définition dans dictionnaire. D'où désir de dessin descriptif. Définir dindons dodus.

 

 

Marion Eidarp



27/12/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 301 autres membres