Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 17 - 2020 - sujets 2 - 3 - 4

 

 

2ème sujet.

Le Père Noël termine 2020 en étant fortement agacé. Les préparatifs des fêtes n'ont pu se faire dans une rigueur rimant d'ordinaire avec bonheur, car tout un chacun fut confiné dans son habitat. Tous les êtres humains du monde connurent un 2020 les ayant bouleversés. Alors qu'espérer de 2021 ? Juste un changement avec la fin des perturbations sanitaires.


Cette brève missive qui n'en était pas moins chargée en informations, n'était pas sans donner espoirs à tous ses lecteurs d'une avancée vers une fraternelle remise en santé. Penser à sa famille et ses amis, voire à les voir en tenant ses distances, ne manquait pas de sentiments et d'égaler la valeur de tous les bijoux du monde. Ne restait au Père Noël qu'à faire pantomime de sa générosité, le fait étant qu'il n'était pas aisé de châtier son langage tout en supportant barbe et masque.
noel.gif


3ème sujet.


Anaphore "Si je pouvais"


Si je pouvais changer deux-mille-vingt, je mettrais un peu plus d'eau dans mon vin
Si je pouvais changer deux-mille-vingt, je garderais seulement les moments les plus divins
Si je pouvais changer deux-mille-vingt, je n'aurais eu mélancolie du ravin
Si je pouvais changer deux-mille-vingt, je n'oublierais pas de te dire : viens, je t'étreins

4ème sujet.

Epiphore "J'aimerais"


L'extermination de la Covid, j'aimerais.
L'anéantissement du ressenti parfois du vide, j'aimerais.
Être comme avant, si intrépide, j'aimerais.
De connaissances être toujours avide, j'aimerais.
Aussi écrire, à succès ou à en faire un bide, j'aimerais.

 

5ème sujet

8.jpg

 

Tu sais, même si le temps se grise ; de la vie tu peux te griser. Te griser de différentes manières, et pourquoi pas de projections.

N'oublie pas le vif caméléon qui se camoufle, et décide de tracer ta vie dans cet optique : si tu possèdes en toi les couleurs, projette les dans tout l'air environnant, et que la pluie les délave ou non ; au final une accumulation de couleurs vaut mieux qu'un gris tu l'auras.

Après la pluie vient le beau temps, et tu sauras que tu y as contribué. Ne pleure pas à la prochaine pluie, le mécanisme reste le même.

Projette, projette ce que tu aimes, projette du bonheur, projette du succès et c'est en fait, une pluie d'étincelles qui t'étreindra.


Marion EIDARP



29/12/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 301 autres membres