Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 15 - 2021 - sujet 6

 

Poème sur la nature

 kika a16s1.jpg

Elle est là, la tête sur les genoux,

Ses bras entourent ses épaules,

Elle pleure, ses larmes ruissellent le long de ses joues.

Comme une boule effervescente,

Elle rougeoie de douleur !

 

Ils sont là, à la table ronde de la COP26,

Les discours fusent jusque dans les ruelles,

Les mots s'entrechoquent,

Les soupirs s'évaporent dans les méandres des couloirs,

Les cliquetis des verres retentissent.

 

Elle sait qu'ils ne veulent pas comprendre,

Elle sait qu'il est trop tard, que rien ne les fera reculer,

Elle sait que leur marche en avant est une fuite vers leur fin,

Rien n'y fera, ni ses rugissements, ni ses tremblements,

Ils sont beaucoup trop mercantiles, beaucoup trop suffisants.

 

Alors elle se désespère car elle leur a tout donné,

L'eau pure, le soleil couchant, l'herbe fraîche,

La majesté des arbres, la splendeur des fleurs,

La beauté des montagnes, la force des vagues…,

Et eux, ils dilapident cet héritage dont elle leur a fait don.

 

Les faire revenir à la raison ! Oui mais comment ?

Elle se questionne, elle ne s'avoue pas vaincue,

D'un bond elle se lève, court et bouleverse les tables,

Tout est sans dessus dessous, ils se regardent stupéfaits,

"C'est la dernière" - Crie-t-elle ! Plus de paroles mais des actes, sinon… !

 

Cricrige



02/11/2021
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres