Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 17 - 2021 - sujets 4 et 5 suite et fin

Début de l'histoire : https://www.les-mots-de-montpellier.com/atelier-17-2021-sujets-4-et-5

a17.jpg

La lune se reflétait dans l’eau noircie par la nuit profonde. Son image tremblotait au rythme des vagues. Comment aider ces deux là à reprendre  un peu d’humanité pensait-elle ?

Tout là-haut, la grande ourse reconnaissable à ses sept principales étoiles, habituée à diriger depuis la nuit des temps les marins en détresse, était désolée d’avoir assisté à l’échouage de ces terriens. Elle s’appliquait à faire briller encore plus fort Alioth  sa plus belle et plus blanche étoile pour veiller avec compassion sur les pitoyables naufragés et leur donner un peu de vigueur, et d’espoir dans l’avenir.

 

Attentive et guettant du coin de l’œil le duo improbable, la belle sirène jouait avec un crabe rouge, revenu à la mer pour sa transhumance reproductive annuelle, avant de regagner les terres. Petit à petit une invasion de crustacés recouvrit la plage d’une  vague rouge et grouillante recouvrant les jambes de l’enfant.  Il tressaillit.

 

-Benoit mon chéri ! Réveilles toi ! Il est l’heure !

 

Penchée au dessus de lui, la maman de Benoit, belle jeune femme à la chevelure  blonde et aux yeux vert émeraude tentait de sortir du sommeil le gamin en caressant doucement ses cheveux noirs en bataille avec son doudou : un fennec de fourrure jaune, aussi âgé que lui mais si cher à son cœur. 

 

Ouvrant les yeux gonflés d’un  sommeil onirique l’enfant se jeta dans les bras de sa mère étouffant un sanglot qu’elle ne comprit pas.

Traversant lentement le vestibule sur ses jambes au souvenir de crabes, il regarda hagard Dudule, le poisson rouge qui tournait en rond impassible dans son aquarium décoré d’épaves et autres vestiges aquatiques….

 

Il était une fois un bon petit déjeuner qui allait être savouré avec goût, avec respect pour celui qui avait façonné le pain, avec compassion pour le récolteur de fèves de cacao, avec tendresse pour le paysan qui faisait la traite de ses vaches, enfin l’enfant se sentait maintenant de ce monde,  dans ce monde,  pour tout le monde.

 

 

Shunt. 21.11.21



24/11/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 325 autres membres