Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 18 - 2023 - Sujet 4

 

L’ALOUETTE ET LA CIGALE
a18s1.png

 

Une alouette, brindille après brindille,

Construisait son lit pour la saison,

Quand elle entendit un bruit qui grésille,

C’était une cigale qui chantait sous sa maison.

 

Mais que fais-tu lui dit-elle ?

Tu vois, je chante, je danse,

Je vis pour l’amour la vie est belle,

Tant elle est pavée d’insouciance.

 

L’alouette écouta ses propos,

Mais continua son travail sans repos.

 

L’année suivante, de retour de migration

L’oiseau par quelques grisolles,

S’adressa à la cigale en pleine dépression.

Et s’enquit de sa mélancolie.

 

« J’ai vieilli, je n’ai plus d’amoureux, répondit-elle,

Donc je n’ai plus d’argent pour manger,

Je n’attends plus rien que la vie éternelle.

Et vous par la vie êtes-vous dérangée ? »

 

« Pas du tout, répondit l’alouette,

J’ai pris un mari et j’ai des enfants,

Et si j’avais des besoins, d’un coup d’ailes,

Ils viendraient vite secourir leur maman. »

 

François A.

Cliquez sur mon prénom et découvrez mon blog



02/01/2024
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres