Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 19 - 2021 - sujet 2

 

Bonheur d’hiver !

a19s2.png

Une buée légère émane de ma bouche.
Je retiens ma respiration,
Pour ne pas déflorer cette vision
Par la chaleur de mon  souffle :
Quelle beauté !
Du blanc lumineux, du blanc bleuté,
Du blanc grisé, du blanc doré, 
Du blanc poudré, du plus clair au plus foncé
Et l’œil apaisé se promène jusqu’à l’horizon
Où la mer figée par les roideurs de la saison
S’est vêtue d’un blanc métallisé.
Dans ma tête, je déambule à petits pas
Et la neige crisse, crie et ne veut pas
Etre ainsi foulée au pied.
Pardon !
Mais ce n’est que par passion,
Pour l’amour du beau
Que j’entre dans ce tableau,
Moi qui suis gourmande
De la belle côte normande.
Toutes enneigées les branches 
Dessinent arabesques délicates et subtiles
Sur les toitures  de fourrure blanche.
Les troncs noirs, tortueux et fertiles
Délimitent la maison de légères parcloses.
Car la propriété n’est pas close,
Elle a beaucoup de locataires.
Ce n’est pas la pie voleuse
Au bec puissant de chapardeuse,
Dans son frac couleur jais qui dira le contraire.
Donnant l’accès au vieux manoir,
Le portillon délabré qui lui sert de perchoir
Ne tient debout que par un grand mystère.
Il y a si longtemps qu’il est sur terre !
Le soleil bas et froid de cette fin d’année
Projette ses rayons mous et mordorés.
Ils dessinent au sol des ombres remarquables,
D’une précision incroyable.
Même l’ombre de l’oiseau est réelle.
Je prolonge ma promenade visuelle,
Enivrée par ces paysages si naturels,
Qui montrent combien la vie est belle.


Shunt 12/12/21



14/12/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 389 autres membres