Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 19s1

 

Ma douce ennemie,

 

Nous nous sommes rencontrées alors que j’entrais dans l’adolescence. J’étais capable à l'époque d’accrocher dans mes cheveux le coquillage parfait, ramassé en balade sur la plage. De rire à plein poumon assise sur mon petit cheval en bois que le carrousel faisait tournoyer.

a19s1.jpg

Il faut dire que j’étais bien naïve et inconsciente de ta nocive possessivité.

Tu es entrée dans ma vie. Je ne t’appréciais pas beaucoup au départ, mais pour faire comme les autres je t’ai aimée. J’ai vite perdue ma liberté et le goût des choses simples. Il était trop tard j’avais croqué la pomme.

 

Je t’ai laissée, par faiblesse, être omniprésente dans mon quotidien ainsi qu’à toutes mes fêtes durant ces 25 dernières années m’enchaînant toujours un peu plus !

 

Aujourd’hui, je suis là, le crayon à la main, immobile, à réfléchir à la meilleure manière de te l’annoncer. Mais d’un coup je me souviens qu’en ta présence, je suis entourée des lourds nuages que tu m’imposes et je dis stop, tu m’étouffes ?

 

C’est décidé, je n’ai plus la hantise du vide sidéral que pourrait me laisser ton absence.

Je veux respirer et retrouver l’élan, le souffle de la vie.

Alors, ma chère cigarette je divorce.

a19s1b.jpg

Step



09/12/2021
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 375 autres membres