Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 2 - 2021 - sujet 4

ELLE

IMG_20210217_223242.jpg

 

J'avance sur les chemins du monde

Plus rien ne me retient à la ronde

Alors j'ai rompu mes liens  et je vais, 

J'avance gaiement vers ma destinée

 

Une écharpe autour de mon joli cou

Une canne pour accompagner mes pas

Plus rien ne m'est important tout à coup

C'est le pied léger que je viens vers toi. 

 

LUI

IMG_20210217_223448.jpg

Quand je t'ai vue, tu portais ta robe rose, 

J'y repense tandis que la pluie l'arrose. 

Je savais notre amour immortel

Tu me semblais une déesse irréelle. 

Puis soudain, tu t'es mise à gémir

Et je t'ai vu tomber dans le Bendemir. 

 

Le temps a passé et souvent je replonge

Dans mes souvenirs où toi, tel un roseau

Tu ploies, tu ondules, tu danses et je songe

À quel point, j'aimais baiser ton cou tendre. 

 

Nous étions deux âmes dans un monde enchanté

Comme j'aimerais pouvoir encore entendre

Le son de ta voix lorsque tu chantais

Devant les puissants et les têtes couronnées. 

 

La douleur m'anéantit et je m'entends gémir

Depuis longtemps, tes roses se sont fanées. 

Souvent, je retourne voir le Bendemir

Mais sans toi il a perdu de ses charmes. 

 

Aujourd'hui encore, j'ai fleuri ton tombeau

Et je n'ai pu retenir mes larmes

Notre amour était si grand, si fort, si beau

Qu'il me nourrit encore de rêveries

 

Il y aura encore bien des jours pour gémir

Mais ce matin, j'ai vu que tes roses sont fleuries. 

J'en ai pris deux pour les jeter dans le Bendemir

Car aujourd'hui, je viens vers toi, ma chérie. 

 

Maridan 7/03/2021



09/03/2021
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 301 autres membres