Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 20 - 2014 - sujets 1 et 3

 Amour interdit

a20-2014.png

  • Pourriez-vous s'il vous plaît arrêter de me prendre en photo ? De plus vous allez me salir avec cette poudre noire qui s'envole à chaque prise !!!
  • C'est que Madame Mathilde, si je puis me permettre, vous êtes si belle, qu'il m'est impossible de ne pas vous immortaliser.
  • Vous me flattez Albert !!! Mais vous oubliez que dans 15 jours, je dois me présenter à l’église pour épouser mon valeureux conquérant et que s'il apprend que je passe le plus clair de mon temps en votre compagnie : je risque de m'attirer les foudres de toute la seigneurie.
  • Je le sais, mais je n'ai que ce moyen pour ne pas oublier tous ces bons moments passés avec vous.
  • STOP ! Je vous en supplie cessez tout cela, car vous ne faites qu'attiser votre passion à mon égard. S'il venait à le savoir, vous et moi serions attachés ensemble : Il nous laisserait ainsi contre ce mur exposés au regard de toute la population du château. Quand il sentirait que nous sommes assez humiliés : il nous planterait lui-même son épée pour laver son déshonneur...

 

SOUDAIN :

c20-2014.png

 

  • Dame Mathilde où êtes-vous ?
  • Zut voilà Rosie, ma femme de chambre, qui me cherche pour ma leçon de violon. Tenez, je vous offre la moitié de ce précieux coquillage. Serrez le contre vous et lorsque la coquille rougira, je saurai que vous pensez à moi. Ainsi je ne vous oublierai pas, car j'aurai l'autre partie au plus près de mon cœur. 
  • Quant à toi jeune garnement, si tout ceci arrive aux oreilles de mon futur mari, je te jure que je te ferai mordre la poussière. J’espère que tu as bien compris !!! File maintenant !

 

Elle envoya un dernier baiser à son ami et disparut.

 

 

  • Malheureusement dans 15 jours je ne serai plus ici. Mon amour pour vous est trop dur, je dois donc partir pour ne pas vous voir dans les bras de l'autre et surtout je ne peux plus supporter cette souffrance plus longtemps... Adieu ma mie... » 

 D20-2014.png

Il emporta tous les clichés qu'il avait pris d'elle. Il devrait se contenter de la regarder à travers tous ces portraits et peintures réalisés lorsqu'il apprenait le dessin à la fille de la comtesse.

 

Timoineau



12/10/2020
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres