Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 7 - 2020 - Sujet 2

bidon.jpg

 

Mon rêve parti en fumée.

 

Il m'en aura fallu de la patience    pour qu'elle accepte enfin de porter mon enfant. Comme ma femme est très vulnérable, je savais que la moindre contrariété pourrait la faire changer d'avis. Pourtant un soir, elle me m’a dit qu'elle était prête et qu'elle aimerait bien que la     naissance     ait   lieu le 8 janvier de l'année prochaine.

 

« Comme c'est   fantastique   me suis-je exclamé, tu   n'imagines  pas  à quel point tu me rends heureux  ! »

 

Après qu'elle se fut endormie, j'ai réfléchi et  j'ai eu  beau faire une    recherche    au plus profond de mes souvenirs, cette date n’évoquait rien pour moi... Au réveil, je lui demandais pourquoi elle tenait absolument à ce jour si précis. Elle devient blafarde et me dit dans un déchirant sanglot :

 

« Tu ne te souviens pas du   cortège    qui suivait Larissa »...

 

Si, ça me revient, et tout concorde : l'année prochaine il y aura 10 ans que sa sœur policière a été abattue  par un terroriste. Elle rougit, se met    à hurler et se griffe   le visage.

 

J'ai    dû   appeler un médecin qui a décidé de l'hospitaliser.   Curieusement il n'y avait aucun signe de dépression, mais lui jugea qu'il lui faudrait un certain   temps   pour s'en remettre.

 

Complètement désemparé, je me rendis à l’évidence que mon rêve de paternité était illusoire et que je ne pourrais me consoler qu'avec ce petit   accessoire    : un petit chausson accroché à mes clés...

 

Timoineau

 

Découvrez le blog de notre petit moineau    :    ICI



08/05/2020
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres