Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2022 - sujet 2

1.jpg

Un jour, une amie m’a demandé combien de temps je pourrais rester sans mon ordinateur, ma liseuse et ma tablette ! Depuis que je suis une heureuse retraitée, je m’autorise l’utilisation de ces outils  pour mes jeux, mes lectures, la gestion de mes comptes, la rédaction des textes pour le club de lecture…  Je côtoie le monde informatique depuis plus de vingt ans et je le reconnais sincèrement, il m’empêche de vieillir.

Mais cette fois-ci, c’est la bonne. Le défi est lancé. J’ai décidé de partir quelques jours dans la maison de mes grands-parents, au bout de nulle part.

           

Mon vélo a besoin d’une bonne remise en état. Je lui change la selle, car l’actuelle est vraiment inconfortable.  Je lui installe une batterie électrique pour aider mes pauvres muscles dans les montées et un panier devant pour transporter quelques victuailles lors de mes périples. Ah oui, je vais devoir aussi faire l’acquisition d’un casque, car de mon temps quand on partait sur les chemins à bicyclette les cheveux dans le vent on ne s’encombrait pas d’un tel accessoire.

           

Vous la voyez cette maison parmi les arbres ? C’est là que je vais m’installer pour cette retraite non « écrantisée » !

           

Je descends prudemment du vélo pour emprunter le ponton. Les planches n’ont pas l’air très solides, mais bon elles nous supportent, ma bécane et moi. Ouf ! Première chose, ouvrir vite les volets, même si pour l’instant le temps est brumeux. D’ici une heure ou deux, le soleil viendra s’inviter dans les pièces.

Oh, surprise, le ménage a été fait et tout est en ordre. J’aperçois même un bouquet de fleurs fraîches sur la table de la pièce principale avec un petit mot

 

" Bonjour, vos grands-parents m’ont prévenu de votre venue et, en leur absence, ils m’avaient confié leurs clés. Je me suis permis de déposer quelques courses dans le réfrigérateur et de mettre quelques buches dans la cheminée au cas où vous auriez froid la nuit. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, ne vous gênez pas, ma bicoque se trouve au milieu de la forêt, à cinq minutes à pieds, près d’un grand saule. Charles, pour vous servir ! "

           

Quelle joie, je déballe mes affaires et décide de me faire une bonne tasse de thé. Fidèle à elle-même, ma grand-mère a tout organisé. Le lit est prêt, une partie de leur armoire a été vidée à mon intention. Mon installation terminée, le soleil m’appelle au-dehors. Je déniche derrière la maison un transat et l’installe à l’ombre des grands arbres. J’ai emporté avec moi deux gros livres de mon auteur préféré, Eric Emmanuel Schmitt, le début d’une série de huit volumes sur les Humains. J’ai donc de quoi occuper mon temps. Mamie m’a laissé quelques grilles de mots croisés et même un tricot qu’elle a commencé pour son futur petit-fils. Mais, si je suis aussi férue qu’elle pour les jeux de lettres, je ne pense pas avancer son travail d’aiguilles, car à son retour, elle aurait plutôt une mauvaise surprise ! Papi, lui, a déposé sur la table basse tous les albums de photos de famille, et me propose de m’adonner à la pêche à mes moments perdus !

Demain, je partirai à l’aventure dans cette fameuse forêt à la rencontre de mon sympathique voisin, mais avant tout je lui préparerai un gâteau pour le remercier.

 

Fleurs de Mai



25/02/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres