Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2023 - Sujet 2

 

Petit aparté au musée

a3s2.jpg
 

  • Depuis des siècles je suis là... La plus belle, la plus sublime, la plus adulée... Je suis un chef d’œuvre, que dis-je, LE chef d’œuvre ! Alors qui es-tu, toi, pour venir me harceler sur mon territoire, bousculer ma tranquillité, oublier tout protocole et, avec autant d’impertinence, t’installer à côté de moi ? Qui que tu sois, tu n’as aucun savoir-vivre ! Enlève les voiles qui te recouvrent pour que je te voie enfin !

 

  • Me voilà presque débarrassée de tout ce fatras ! Ne m’en veuillez pas d’emménager près de vous... C’est un honneur, un privilège, un grand bonheur aussi... Vous attirez les foules et grâce à vous, certains visiteurs jetteront peut-être un œil sur moi et apprendront à me connaître... Voilà ! j’en ai bientôt fini avec tous ces draps blancs censés me protéger des traces de doigts et des éraflures... Je n’atteins pas votre renommée mais je suis moi-même précieuse et ils prennent mille précautions lors de mes voyages.... Là ! vous pouvez enfin m’admirer !

 

  • T’admirer ? Sais-tu à qui tu parles ? Je suis la Joconde ! La parfaite, la mystérieuse, l’indéchiffrable, je suis celle qui recueille l’unanimité, celle dont le sourire hypnotise la planète entière !

 

  • Ne seriez-vous pas légèrement... prétentieuse ?  Je suis désolée d’avoir à vous le dire mais, si vous me permettez, cessez de fanfaronner et regardez plutôt autour de vous, regardez-moi... Ne suis-je pas, moi-aussi, dans un tout autre style bien sûr, une pure merveille ?

 a3s2b.jpg

  • Voyons voir ! Mon Dieu ! je n’y crois pas ! C’est insensé ! Tu te moques de moi ?  Qui a osé ?  D’où viens-tu ? Es-tu une extra-terrestre ? Tu es toute bizarre... C’est un enfant qui a fait ton portrait ? Le peintre te détestait-il au point de vouloir se venger ?... Toutes ces lignes grossières, ces formes déséquilibrées, ce manque de subtilité dans les couleurs ... ! Même ton nez semble tout de travers... franchement... pas très fort en dessin, celui qui est responsable de tout ça....  Alors pourquoi te faire venir auprès de moi ?  A moins que ce ne soit pour mettre encore plus en valeur ma perfection !

 

  • Joconde, on voit que vous êtes restée enfermée ici pendant des siècles... Pendant que vous trôniez ici solitaire, le monde a continué de tourner, l’art a privilégié l’imaginaire et de nouveaux styles ont vu le jour... En fait, celui qui a fait ce portrait de moi a tenté toute sa vie de retrouver le trait de crayon d’un enfant... Vous Joconde, c’est tout autre chose... Vous êtes le reflet d’une époque, un beau reflet, je vous l’accorde, mais un reflet seulement...

 

  • Dis tout de suite que je suis périmée, dépassée, obsolète ! Jamais personne ne m’a parlé sur ce ton... Comment oses-tu ? Toi, avec tes couleurs bariolées, ton visage fracassé et grossier... Tu es la laideur incarnée... Et tu voudrais me donner des leçons ? Non, mais c’est le monde à l’envers !

 

  • Joconde, ne vous montrez pas obstinée et ouvrez-vous à aujourd’hui ! Pensez à Léonard et à son esprit novateur... Je ne suis pas figée, je suis moi, dans toutes mes humeurs, dans toutes mes facettes, avec tous mes désirs purs ou inavouables, toutes mes pensées... Je suis moi dans mon intégralité avec tout ce qu’il y a en moi de beau et de laid, d’heureux et de triste... Léonard m’aurait aimée, lui ! Je suis plus qu’une image.... Un concept !

 

  • Oui... Léonard aurait aimé ça... Mon Léonard, c’était un génie ...

 

  • Là, Joconde, Nous sommes d’accord ! Voilà donc notre premier point commun... je sens que nous allons devenir amies... Allez, laissez-moi m’installer près de vous... faites-moi une petite place... Maintenant je peux vous voir de très près...  J’admire votre peau veloutée, votre teint lumineux, votre expression inimitable.... Vous n’avez pas pris une ride ! Vous résistez même au temps qui passe... Vous êtes l’incarnation de la beauté éternelle !

 

  • Oh, arrête de me flatter... Tu n’obtiendras rien comme ça... Mais dis-moi... comment t’appelles-tu ??

 

  • Dora Maar, et Pablo Picasso est le nom de celui qui m’a fait un si joli profil...

 

  • On peut dire que tu as le sens de l’humour... En tout cas, grâce à nous Léonard et Pablo se rencontrent, se parlent au-delà des siècles...

 

  • Oui, vous avez raison... une sorte de magie...  Joconde, je crois que je commence à bien vous aimer...
 
 

                                        Alterego



17/02/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres