Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2023 - Sujet 2 + Atelier 16 - 2022 - Sujet 1 détourné

 

Bain de soleil - Sibylle Dodinot.jpg

Sibylle Dodinot – Bain de soleil

 

« Avant de mourir je voudrais découvrir l’Amérique ! »

 

Marie s’était exclamée de tout son cœur, à ses amies étonnées.

 

« Avant de mourir je voudrais défiler dans les plus belles tenues sur la plus grande avenue de Paris ! » annonça Augustine, des étoiles pleins les yeux après quelques secondes de réflexion.

 

« Et moi, avant de mourir, je voudrais lire un million de livres ! » avait déclamé Louise, consciente que par la lecture, elle pourrait vivre bien plus d’aventures qu’elle ne pourrait en vivre en une seule vie.

 

Les trois amies s’étaient retrouvées sur la plage en ce bel après-midi de fin d’été pour discuter une fois de plus de leurs rêves d’évasion. La guerre était loin de chez elles maintenant, bien qu’à peine terminée en réalité, mais les soldats partis depuis plusieurs mois leur avaient laissé des idées plein la tête, leur ouvrant les yeux sur le Monde. Elles qui n’avaient jamais quitté leur village imaginaient maintenant bien mieux qu’avant la guerre ce qu’elles pourraient vivre en quittant leur foyer. Car elles avaient toujours la fureur de vivre ! Après le deuil, si jeune, de leurs époux, elles avaient soutenu les villageoises dont les fils, les maris, les frères n’étaient pas revenus de la guerre. Une fois de plus elles avaient été confrontées à la mort, et une fois de plus elles lui brandissaient la vie en étendard, comme un affront. Et cette vie elles voulaient la vivre pleinement ! Alors c’était décidé, dès demain par le premier car, elles partiraient ! Partir pour découvrir, partir pour s’épanouir, partir pour écrire leur avenir !

 

Dix ans plus tard, sur la plage de leur jeunesse… Elles sont parties, puis revenues, et reparties, au gré des opportunités, chacune de leur côté. Mais jamais très loin les unes des autres, et jamais bien longtemps. Car ce fil invisible qui les liait se renforçait au fil des années. Elles avaient chacune vécu plusieurs expériences de vie, mais se sentaient entières qu’en les partageant avec les deux autres, alors pourquoi s’entêter ? Aujourd’hui elles étaient là, à mettre en commun leurs projets pour n’en faire qu’un. Un projet basé sur l’amitié, sur la résilience et sur la passion ! Et qu’importe qu’il aboutisse ou réussisse, elles sauraient rebondir comme elles l’avaient toujours fait. Car dans le cœur de ces trois bretonnes, il y avait quelque chose d’invincible, cette petite flamme qui faisait tout : l’amour de la vie !

 Les nouvelles Naïades - Sybille Dodinot.jpg

Sibylle Dodinot – Les nouvelles Naïades

 

Lizzie



04/03/2023
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres