Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 4 - 2019

1er sujet :

 L’art de la découpe

 

 Il s’agissait sans doute d’un cerveau féminin. Pour sembler croire à une attribution tout à fait hypothétique d’un organe à un genre en particulier à sa seule vue, il fallait être médecin légiste devant sa table de dissection et d’expertise. Et le Dr Mauchard en avait vu des cerveaux ….

 

L’appel téléphonique du commissaire du quartier, réclamant des résultats immédiats, avaient froissé le professionnel. L’institut médico-légal est une sorte de théâtre qui a ses règles et il ne fait jamais bon de travailler dans l’urgence. Cette année, 146 cadavres étaient passés dans ses mains.

 

17 ans à diriger ce vénérable institut, lui ancien chef de service des hôpitaux au service de la vie il détaillait les morts prêt à tuméfier les uns et découper les autres tout ceci au secours de la vérité.

Que la justice puisse dépendre d’un écartèlement des corps, lui avait toujours paru foncièrement violent , un reste de son éducation religieuse.

 

Il arrosa le restant des limbes et nettoya sa table avant de ranger le cadavre dans son tiroir.

 

2ème sujet

 Un raffraboul ébulé

 aurore.jpg

Les aurores boréales donnaient au ciel des lueurs d’une clarté bisquemale (1). Sans doute le chafoison(2) huppé qui furetait dans la lande appréciait lui aussi cette beauté ramiscile(3). 

Un modeste quevoar(4), tout juste né, faisait ses premiers pas maladroits dans les soublie(5) ornées de fruits jaunes.

 

Le pêcheur venu de Reykjavik avait amené ses cannes près du trou creusé dans la glace. S’il avait de la chance, un festin de mécomores(6) serait promis à la famille réunie. Il retrouvait ici les grâces qu’il ne voyait nulle part en ville. Ces couleurs inédites et cette harmonie primiforme(7) semblaient sorties d’un autre temps.  

Il sentait comme un vieux souvenir d’une appartenance à cette nature qu’il n’aurait jamais dû quitter.

 

Un vent filichard(8) se leva obligeant notre homme à s’abriter dans un estravon(9) de bois. L’endroit était peu commun et un coin de l’estravon semblait avoir été creusé récemment.

Il se savait seul ici et il n’avait aperçu personne dans la blachie. Interloqué, il s’approcha du trou recouvert d’une sorte de ratravol(11).

Avec l’aide d’un vieux clapard barumé(12), il réussit à dégager le ratravol.

Une caissette de bois sauvage, d’un bois qu’il ne connaissait pas se fit jour à la lueur du briquet qu’il avait allumé pour s’éclairer.

Il semblait que la caisse était toute faite dune pièce sans aspérité. Pas d’orifice ou de serrure.

Un papier à peine visible était recouvert par la caissette.

Il le saisit d’une main leste pour tenter d’en déchiffrer le court texte écrit à l’encre de titane.

« Ta conscience percera le secret des ouvertures du monde » était il tracé sur le document épimol(13).

Il réfléchit longuement à la signification de tout cela puis se mit à penser intensément à cette caissette en exigeant son ouverture immédiate.

Il ne se passa rien puis en continuant la fortitude de sa pensée et la caissette se liquéfia littéralement.

Un petit hamster tout manashvichoul(14) surgit brusquement de l’emballage en bois.

D’un poil actafène(15), il avait de magnifiques yeux bleus énormes et ronds. L’homme et la bête se dévisagèrent longuement sondant leurs âmes réciproques puis le hamster s’extirpa de l’estravon . Rostravikamoulat le pêcheur du jour, admiratif vit la boule de poil fuser à travers la neige et se diriger vers les futaies. Celles-ci avaient pris une couleur rousse avec les premiers rayons du soleil.

 

 

Glossaire

 Titre : RaffraboulEbulé  : instant d’exception

  1. Bisquemale  : chatoyante
  2. Chafoison  : renardeau
  3. Ramiscile  : inédite
  4. Quevoar  : paon
  5. Soublies  : arbustes
  6. Mécomores  : nouveaux poissons islandais
  7. Primiforme  : extravagante
  8. Filichard ; violent
  9. Estravon ; cabanon octogonal
  10. Blachie  : futaie
  11. Ratravol  : plaque d’acier
  12. Clapard barumé : marteau rouillé
  13. Epimol : froissé
  14. Manashvichoul  : tremblant
  15. Actafene  : roux tendant sur  le jaune avec des reflets violets irisés

 

3ème sujet :

 rivière.JPG

Rivière cristalline

Qui emporte les amours mortes

Dans les flots de l’âme

 

François



04/02/2019
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres