Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 4 - 2023 - Sujet 1

 A supposer... que diriez-vous en au moins 200 mots de la poésie ?

 

cliquez sur le lien ci-dessus et découvrez un genre de poésie particulièrement réussi

a4s1.jpg

À supposer qu’on me demande ici d’écrire en deux cents mots minimum une phrase unique pour expliquer mon rapport à la poésie, moi qui ai jusqu’à ce jour toujours écrit en prose, enfin j’exagère car je viens d’envoyer à Maridan un texte en alexandrins sur le sujet numéro deux de ce quatrième atelier de l’année deux mille vingt-trois, un texte dont on ne peut pas dire que ce soit de la vraie poésie, plutôt une dérision, une farce pas très drôle d’ailleurs, alors je dois bien vous l’avouer, je fais un piètre poète, moins bon que bien des slameurs qui tentent désespérément de copier Grand Corps Malade, comme si on pouvait imiter Grand Corps Malade, encore faudrait-il avoir son talent, ce qui n’est ni le cas de ces slameurs de banlieue ni le mien, alors je sèche devant la page blanche, je rage de ne rien pouvoir traduire en vers, en mots, en phrases, en allitérations cette créativité qui git au fond de mon crâne et que je n’arrive pas à exprimer et qui me ronge, me fait ingurgiter des litres de bière IPA parce que c’est tendance, parce que j’aime ça, et que je ne vous reproche pas de préférer les mojitos, et que je me dis que l’ivresse va, comme l’absinthe ou l’opium de BAUDELAIRE, réussir à faire sauter les verrous de mon cerveau qui me bloquent, qui m’empêchent de devenir CÉLINE ou LAUTRÉAMONT, rêve ultime de celui qui ne sera jamais un poète alors qu’il admire tant ceux qui le sont, fussent-ils maudits, et maudit soit qui mal-y-pense...
 
JeanBat



02/03/2023
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres