Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 4 - 2023 - sujet 2

 

 

Mission à Concarneau

 

Un matin, ma responsable me propose de l’accompagner à la station biologique marine de Concarneau pour interviewer des chercheurs.

Je prépare mes effets en envisageant différentes possibilités climatiques et me procure un ordre de mission. Une jeune caméraman nous accompagne dans notre périple.

Nous sommes accueillies chaleureusement dans la station la plus ancienne du monde, encore en activité.


a4s2c.jpga4s2d.jpg

Nous rencontrons tout d’abord Stéphanie, spécialiste des ormeaux, qui étudie l’impact des facteurs environnementaux (Ph, températures) sur ces mollusques. Leur coquille en forme d’oreille, perforée à 5 ou 6 endroits leur permettent de respirer. Cette dernière est nacrée à l’intérieur. Leur large pied musclé leur permet d’adhérer fortement à un support et de se déplacer en rampant.

a4s2.jpg

Puis nous interviewons Guillaume, au regard magnétique, océanographe depuis 25 ans. Il a étudié la biologie des systèmes polaires et est spécialiste des micro algues.

a4etoile de mer.jpg

Sa recherche actuelle porte sur une prédatrice redoutée des ostréiculteurs : l’étoile de mer. Sa prolifération mondiale menace l’océan ! Il trouve que plutôt de la voir comme un déchet, on devrait la considérer comme une ressource avec pleins d’applications potentielles, comme la cosmétique ou les produits pharmaceutiques. Nous avons droit à une visite de l’aquarium, Guillaume sort une étoile de mer et nous montre où se trouve son abdomen.

 

Après cette journée particulière et enrichissante, nous déjeunons tardivement d’une crêpe et nous filons à l’hôtel où nous attend la thalasso. C’est l’idéal pour décompresser ! Nous testons le parcours aquatique puis nous nous allongeons dans les transats à bulle. Les doigts de pied en éventail, ça fait un bien fou ! Pour finir de nous délasser, nous nous installons au sauna : inspirer, expirer cet air chaud sentant bon le bois et l’eucalyptus.

 

Bien décontractées, la peau douce, nous n’avons plus qu’à nous glisser sous la couette pour une nuit peuplée d’étoiles et de jolis rêves aquatiques.

 

 

La Reinette

 



14/03/2023
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 437 autres membres