Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 5 - 2022 - sujet 1

                        Cool cambriole.

 

 

Son forfait accompli, le cambrioleur sans peur et sans remord, d’une parfaite zénitude et d’humeur constante autant que joyeuse, quitta le luxueux appartement qu’il venait de visiter sans se presser outre mesure. Il aurait bien craqué une allumette afin d’effacer ses traces, mais les dégâts éventuels allaient dépasser ses ambitions.

IMG_20220403_231103.jpg

Il regarda avant de partir un magnifique tableau avec un superbe bouquet de digitales qui devait valoir une fortune. Malgré le côté pratique de cet appartement situé au rez- de- chaussée, il trouvait le tableau trop encombrant et sa spécialité à lui, c’étaient les bijoux. Une petite fortune dans un minimum de place ; il se contenta donc de la récolte fructueuse du jour. Tout en s’éloignant tranquillement, il commençait déjà à élaborer mentalement un autre fric-frac dans un nouveau quartier chic de sa connaissance.

 

Il se trouvait d’ailleurs surpris du manque de méfiance de certains propriétaires. Ne pas mettre les bijoux dans un coffre lui paraissait totalement irresponsable et il s’en réjouissait presque en se disant qu’il allait perdre la main si le « travail » devenait aussi facile. Enfin se dit-il, ce qui est pris n’est plus à prendre. Sa petite amie qui avait fait quelques heures de ménage dans cet endroit de rêve l’avait bien renseigné. Dommage, sa période d’essai terminée, ses employeurs n’avaient pas jugé bon de la garder ; ses prestations étaient insuffisantes d’après eux. Qu’à cela ne tienne, c’est lui qui allait la payer grassement pour les précieuses informations qu’elle lui avait fournies.

Il sortit donc par le vaste hall de cet immeuble bourgeois ou il croisa une employée de maison empressée avec ses lourds sacs de courses et qui ne le regarda même pas.

Puis le cambrioleur se dirigea en sifflotant vers le métro le plus proche, se fondit dans la foule et sauta dans la rame qui venait de s’arrêter en bordure du quai.

Arrivé chez son « fourgue habituel » le voleur se délesta de sa récolte afin d’avoir une rapide estimation pour ces belles pierres et autres bracelets ou colliers.

 

  • Très belles, vraiment de très belles pièces mais surtout de très belles copies… ! Je ne te retiens pas… à une prochaine fois peut-être ? le nargua le receleur en ricanant.

 

 

                                                                    KIKA.22.03.2022.



03/04/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 376 autres membres