Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 5 - 2023 - Sujet 4

Pour toi mon amour

 

Et si tout se terminait aujourd'hui, que pourrais-je écrire qui vous console, vous les êtres qui constituaient tout mon univers ?

 

Avant tout, TOI, mon ami, mon amour, ma raison de vivre. Pour toi mon Amour...

 

Qui m'a donné l'envie de vivre, ce 5/10/1976 en unissant tes lèvres aux miennes pour la première fois, pour toi mon Amour...

 

Jusque là, j'avançais emmurée vivante dans un réseau de douleurs, de mots assassins, d'absence d'amour, qui me liaient par des chaînes invisibles, en attente de tendresse ... Pour toi mon Amour...

 

Pour cacher ma détresse, j'avançais tête haute, agressive, cassante, mais toujours souriante. J'avais de nombreux copains, copines qui ne savaient de moi que ce que je leur disais en longs fleuves de mots débordants de vide... Ma vérité je la gardais cachée... pour toi mon Amour.

 

J'étais la fille sympathique toujours prête à rire de tout, à faire des parties de tarot endiablées qui duraient plusieurs jours de suite. Puis tu as fait irruption dans ma vie, TOI, le sombre, le taciturne, l'homme sans mot, celui qui ne parlait pas pour ne rien dire ! Tu étais si beau avec cette colère figée dans tes yeux clairs ! Tes premiers mots furent agressifs, face à ma question trop invasive. C'est une copine à qui tu plaisais beaucoup qui m'avait demandé de te la poser. Alors je me suis tue... Pour toi mon Amour...

 

A partir de là, nous nous croisions quelquefois, toujours sans trop nous apprécier. Jusqu'à cette fameuse kermesse organisée par mon père. C'est fou comme de simples mots purent être révélateurs. Tu ne m'as pas inondée de paroles vaines. Non ! Ce n' était pas ton genre, mais pour la première fois, j'étais face à quelqu'un qui écoutait vraiment quand on lui parlait... Alors, lentement j'ai baissé mes barricades... Pour toi mon Amour...

 

En ce premier jour, nous avons beaucoup parlé. Beaucoup... pas par le nombre, mais par la qualité des propos et le poids des silences qui ponctuaient ces échanges... Nos mots étaient simples, vrais, et plus que tout à la fin de cette journée, spontanément, j'ai déposé mon masque... Pour toi mon Amour...

 

Cinq jours plus tard, il y eu ce premier baiser qui me laissa pantelante. Tu ne m'as jamais déçue. Parfois agacée par tes coups de gueule, tes idées fixes, mais tu as toujours été et tu restes le seul être en qui j'ai une confiance aveugle et une foi inébranlable... En toi mon Amour...

 

Tu es l'air que je respire, la force qui m'aide à avancer malgré les aléas et l'espoir qui me fait croire que tant que nos deux cœurs seront liés rien ne nous sera impossible... Car je sais que demain sera ce que nous en feront TOI et MOI mon Amour.

 IMG_20230318_220724.jpg

Maridan 

 

 

 

 

 

 

 



18/03/2023
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres