Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 - 2022 - sujet 3

 

 Addiction.

 a6s3.jpg

Renouer avec mes habitudes sans y laisser des plumes, voilà l’exercice auquel je tente de me livrer avec ces lignes.

Mes amis, cette servitude à laquelle je m’astreins aujourd’hui avec une certaine exaltation n’est pas dépourvue de contentement. Passés quelques jours, le « manque des mots » est bien pire que la contrainte que je m’impose maintenant. Je pense qu’il y a là assurément, une délicieuse addiction à laquelle je succombe avec délice.

L’écriture, volupté intemporelle, devient pour celui qui a succombé une seule fois à cette tentation charnelle en déposant sur la feuille blanche ses états d’âme que nul alentours n’a semblait percevoir, ce refuge discret et rassurant qui ne sera dévoilé qu’avec l’accord de son auteur et de lui seul.

« Les mots » ne sont officiellement pas reconnus parmi les beaux- arts ; mais quelle merveille cependant, quand votre esprit à défaut de vos mains, a mis en forme sur le papier tous ces profonds bonheurs et autres douloureux tourments sans lesquels l’être humain ne peut se réaliser pleinement.

C’est juste la vie, tout simplement la vie et je crois profondément au miracle des mots, baume de tant de maux.

 

KIKA.23.04.2022.



04/05/2022
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres