Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 9 - 2019 - 1er sujet

 Espérances

 gamin   .jpg

Sans prendre un sou, le bel enfant part sur les routes de France et d’Espagne.

A sept ans, pour aller à Compostelle c’est marcher 800 kms et cela ne semble pas l’effrayer.

Alors un vœu ? Nullement. Plutôt une sorte d’acharnement à prouver que l’on peut se surpasser.

Même avec des douleurs perpétuelles. Car elles vont être de cet ordre.

Elles le sont déjà.

Le baluchon est fermé et les chaussures vont être le rapport à la terre. De bons vêtements et un bonnet, pour se protéger des assauts de l’astre rayonnant.

Marcher avec la lune, après tout cela permettra de reposer son corps d’enfant.

Une baguette, du jambon, des légumes et beaucoup d’eau.

refuge.jpg

Les refuges permettront des haltes reposantes. Passer ces montagnes, ces Pyrénées effroyables.

Mur dressé devant les voyageurs.

On pense que tant de jours vont l’accabler, le décomposer, abattre son courage de gosse à l’âme déjà trempée.

Ses parents ont tout tenté pour empêcher ce départ. L’enfant est trop fort dans sa tête pour renoncer. Son corps tout tendu vers son Graal, c’est une volonté féroce presque que développe le gone.

Enfant de Lyon, c’est pourtant dans la journée que ses yeux vont permettre de comprendre que le rêve est clos. Les heures sombres de la fête sont achevées.

Toujours malade et dans cette chambre à avaler un oxygène salvateur pour des poumons cabossés.

Une dame en blouse change son chlorure, une autre ses draps, ses pensées s’évadent vers les montagnes glacées, persuadé que ses jambes le porteront là-bas quand son souffle le voudra.

 

François



08/04/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres