Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 10 - 2023 - sujet 3

                    Vieillir
a10.jpg

Il a reçu l’invitation :

Le colis de Noël lui est réservé !

Cette phrase est certes répandue

Mais ne s’agit-il pas d’un malentendu ?

Elle appartient au troisième âge,

Et la vie a fait bien des ravages !

Lestée de bons sentiments,

Cette phrase armée d’un fort entregent

C’est à son endroit qu’elle s’adresse,

Lui  qui a l’âge de la sagesse 

Et les inconvénients afférents.

Il lui est amer de constater cependant

Du chemin la proche fin,

Qui sait? Peut-être demain ?

a10b.jpg

Le soleil continuera de briller

Plus chaud, plus intense, plus violent,

Voulant  de ses rayons insolents

Lui  indiquer quelque place en retrait

A l’ombre, à l’abri des regards indiscrets,

A l’abri de la vie…

Car oui,

 a10s4.jpeg

Vieillir,

Ce n’est pas ne plus vouloir

C’est ne plus pouvoir.

Avec des idées plein la tête,

Avoir beaucoup de rêves

Et pourtant, ça parait bête,

Mais le corps se met en grève.

Plus la possibilité de les réaliser.

Envie de faire, d’être, d’imaginer

Alors que l’organisme se cabre

Consultant de la généalogie l’arbre,

Persuadé que le passé, c’est certain,

Détient plus de vérités que demain.

a10s4c.jpg

Vieillir,

C’est adopter ses douleurs.

Sans oublier de profiter des douceurs.

L’incapacité devient une amie fidèle,

Bon gré mal gré il faut qu’il fasse avec elle,

Elle qui l’entrave et l’enchaîne

Sans même penser qu’elle le peine.

Au lieu de l’accompagner,

Avec bonheur le long du sentier,

Elle lui rappelle à chaque pas

Que le bon temps ne reviendra pas !

Mais qu’importe !

Que le diable l’emporte.

a10s4d.jpgVieillir,

C’est se souvenir du bon vieux temps,

Si loin de ses cheveux blancs,

Qui l’a fait ronronner d’amour

Pendant bien des jours.

C’est lui-même qui  lui  a apporté

Des enfants, des nouveau-nés,

Qui ont meublé ses jeunes années,

Lui  donnant tant de gaité

Agrandissant sa  famille 

De ses fils et ses filles

Qui ont, eux même, fait de lui un parent,

Car leur mode d’emploi était absent.

Il a connu bien des galères,

Malgré tout détourné la misère,

Pour parvenir au bout du compte

A faire d’eux femmes et hommes.

a10s4e.jpg
 

Vieillir,

C’est accepter qu’on lui tienne la porte,

Lui  qui la tenait aux autres,

Remercier d’un sourire cette attention

Qui grandit celui qui en est l’auteur

Mais situe l’ancien à sa juste hauteur !

 a10s4f.jpg

Vieillir,

Ne serait-ce pas simplement

Accepter d’avoir vécu, avant ?

Le plus dur étant de faire admettre

Que le vieux ne vient pas de naître ?

Lui qui a accompli son devoir,

Avec son passé et son savoir

Il n’augure plus aucuns présages

Il pense que c’est bien plus sage,

De  terminer dans la dignité

Cette longue course effrénée.

Mais il garde au fond de son l’œil fané,

La tendresse qu’il a toujours déployée.

 

Shunt 2023.06.13.



25/06/2023
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres