Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 9 - 2023 - Sujet 1

a9s1.jpeg

Leçon de vie d’une grand-mère à son petit-fils.

 

Un jour que son petit-fils âgé de 15 ans, Thomas, venait lui rendre visite en lui apportant un bouquet de roses et les biscuits qu’elle aimait, Béatrice lui expliqua sa vision de l’éthique.

 

  • Je comprends que tu sois révolté furieusement contre toutes les injustices de la société et du monde. C’est bien de les dénoncer et de défiler pacifiquement pour les causes que l’on défend. Mais il ne faut surtout pas se rassembler pour ensuite attaquer des biens mobiliers ou immobiliers ou s’en prendre aux forces de l’ordre. La haine attire la haine, c’est tout ce que cela fait. Il est préférable de mettre son énergie dans des activités qui enthousiasment. A Paris ou en province on peut trouver des projets créatifs ou humanitaires qui rendent heureux. La société actuelle n’est pas un modèle à suivre. Elle nous montre principalement une vision matérialiste et négative de la vie par l’intermédiaire des journaux, films, réseaux sociaux … provoquant la peur et souvent ainsi nous empêchant de réfléchir.

 

  • On n’est pas obligé de chanter la Marseillaise pour se sentir relié aux autres, ni entendre les cloches qui appellent les Catholiques à l’église. La spiritualité est en dehors des religions, c’est  pratiquer la gentillesse, la fraternité, le partage, aimer, faire de son mieux pour ne pas faire de mal, se pardonner à soi et à autrui, nul n’est parfait. Et remercier autrui, la vie pour toutes les bonnes choses qu’elle nous offre.

 

Thomas l’écouta attentivement. Malgré les épreuves que Béatrice dont la mort de son fils chéri (le père du garçon) avait subies, il savait que sa grand-mère, même si elle pleurait parfois en cachette, avait atteint un état de félicité qu’il admirait.

 

Iris



11/06/2023
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres