Atelier du 24/02/2015 - Atelier d'écriture gratuit

Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier du 24/02/2015

 

1) Synopsis

Elle avait travaillé plus que de raison, plus que nécessaire. Investissant huit siècles en une heure. Elle était fière d’être reçu dans leur parole. Celle des puissants, des gens qui comptent. Au final, elle avait découvert qu’ils inventaient des déchets. Eux. Elle avait commencé à se poser des questions. Y avait-il si peu de réel dans la vie qu’elle menait ?

Elle comprit qu’elle allait passer au plus près de la mort de son âme si elle ne fuyait pas. Alors, à l’ultime seconde, elle était redevenue ce qu’elle n’avait jamais cessé d’être. Une forte tête.

Elle avait choisi de vivre, mais que faire du temps qui lui restait?

 

 

2) Incipit

Ce matin, une fois de plus, elle s’est levée avec l’envie de rester chez elle. Pourquoi diable a-t-elle autant de mal à démarrer ses journées ?

Elle fait depuis sept ans, un métier qu’elle adore. Alors, quoi ? Qu’est-ce qui fait que plus le temps passe, plus son salaire augmente, plus elle se sent loin de tout cela. Funambule sur le fil du temps. Ses longues journées ne lui suffisent plus. Mais enfin ! Elle travaille déjà douze à quinze heures pas jour. D’ailleurs son mari n’en peut plus, il devient fou. Ses enfants lui reprochent son manque de présence auprès d’eux. Elle sait qu’elle n’est plus sur le bon chemin. Mais quand diable a-t-elle perdu sa route ?

 

 

Au début, elle travaillait dans une banque 8 heures par jour, et déjà on la regardait de travers. C’était quoi cette dinde qui ne prenait pas le temps à 9h, à 10h30, à 14h, à 16h de boire son café avec les autres. C’était sûrement une lèche-cul qui voulait se faire bien voir de la direction. Et puis c’était quoi cette manie qu’elle avait de faire la tournée des bureaux pour savoir si quelqu’un avait du travail à lui donner. Elle n’aimait pas s’emmerder ! La belle affaire !

 

3) 1er chapitre

Désolée, mais pour la suite, il faudra voir le livre en devenir. Promis, on vous livrera la suite plus tard.

 

4) Ronde de mots en logorallye

Prêtre – pute – destin – marche – main – mourir – juste – seul – leçon – conduire – victime - Martini

 

 

Curieuse destinée que celle de ce prêtre

Qui renia son église pour une pute

Le destin l’avait mis face à son être

Intérieur. Ils se réfugièrent dans une hutte

Après une longue marche, main dans la main

L’inquisition voulait les faire mourir

Ils ne devaient pas corrompre les saints

Ce n’était pas juste, mais Dieu rejetait le désir

Seule la prière pouvait libérer du malin

C’était une leçon inique et stupide

Conduire sur les routes de l’amour est sain

Ils ne sont plus des victimes face au vide

Marthe et Tini font partie du divin

L’amour les remplit sans fin

 

Maridan 24/02/2015

 

 



24/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres