Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier du 27/08/2014

1. Ronde de mots : vacherie, eau, haut, rassembler, couler trembler, hideux, ensoleillé, spirituel

 

Le Danube avant...

 

Il ne sera ni spirituel, ni comique, ni à trembler de peur, mon texte. Un peu triste, peut-être.

 

Nous nous étions rassemblés comme tant de fois par le passé, à l'aube d'un jour doux de septembre. Le fleuve et le soleil nous appelaient, les souvenirs aussi, au pied du Pont de l'Amitié, l'ancien point de rencontre. Cela faisait longtemps, des années … J'étais arrivé le premier, en avance, et j'ai voulu prendre un bain rapide. Mais … vacherie ! L'eau était à ne pas y toucher. En haut, le soleil brillait de toutes ses forces, mais n'arrivait pas à transpercer les ondes.

Cette chose hideuse, qui coulait au-dessous des saules, qui salissait les rives comme si d'énormes crapauds y avaient bavé leur poison, cette chose immonde n'était pas le Danube. Ce n'était pas le fleuve avec lequel nous avions grandi, qui nous avait souvent nourris, portés sur ses bras, incités à l'aventure...

 

Les autres arrivés, nous sommes partis chercher un autre endroit, un bras d'eau plus propre, afin de pouvoir nous baigner. Le dernier espoir, l'étroite plage sauvage au-delà de la fabrique de sucre, la plus éloignée de la ville, a été le plus tristement écrasé. De vieilles barques de pêcheurs abîmées, abandonnées dans l'eau fétide... Des cadavres de chiens flottant parmi des bouts de bois et des ordures...  De lourdes odeurs écoeurantes... Et comme une nappe d'huile sale qui recouvrait les flots, étouffant toute trace de vie.

 

En janvier 2007, dans le son des tambours de l'enthousiasme populaire, nous sommes entrés dans l'Union Européenne. Il fallait bien une poubelle à cette Union toute fraîche, toute belle, étincelante. Cette poubelle, c'est nous. Nos supermarchés, où arrive tout ce qui ne se vend pas ailleurs. Nos villes envahies par des hommes d'affaires douteux, qui n'osent pas faire leurs négoces en Allemagne ou en France.  Et le Danube – avec nos rêves, nos souvenirs et nos espoirs.

 

et

aujourd'hui  http://1jour1actu.com/planete/pollution-des-coulees-de-boue-rouge-dans-le-danube/

 

 

2. Histoire courte - contraintes : au bord de la mer, en hiver, deux personnages

 

 

Dongki avait oublié de chanter. La mer, sa chère mer jaune qui l'avait ensorcelé, enlevé à son île et jeté dans cette vie si différente, était devenue grise. Et froide. Son âme aussi, depuis quelque temps.

 

Tout semblait tellement loin : Sunhwa, le village, le train-train de sa vie... Pourtant ce n'était que l'espace d'un été, d'un automne... Quand il était arrivé ici, les oiseaux finissaient à peine de bâtir  leurs nids. Leurs chants d'amour remplissaient l'air. Un chant d'amour avait jailli aussi dans le cœur de Dongki, dans son corps. Amour bouleversant, tout nouveau, plein de joie. Mais peu à peu les notes s'en firent plus graves, et commencèrent à lui faire mal.

 

Avec l'hiver, leur vie avait changé. La mer, refroidie, n'accueillait plus leurs corps avec tendresse. Le travail avait dû également s'arrêter. On ne construit pas de bateaux quand il gèle. Au pied de la montagne, dans la cabane, le silence avait pris place à leur table.

 

Dongki avait le temps de penser maintenant : à  Sunhwa, qui devait toujours l'attendre ; à Lô, devant lui, qui attendait qu'il ait fini de penser, qui attendait un geste, un regard, rappelant la chaude tendresse, la profonde passion qu'ils avaient partagées.

 

Si au moins Lô pouvait comprendre ! Mais comment aurait-il pu, lui, si simple, si net, dieu sauvage fait de soleil, de terre et de mer ? Le moyen d'aller lui dire : je t'aime, mais il faut que je parte ; je t'aime de tout moi, mais de l'autre moi j'aime Sunhwa.

 

Du fond de son cœur déchiré, Dongki voulut être simple. Comme Lô, comme Sunhwa. Pourquoi fallait-il qu'il fût telles les vagues de cette mer : tantôt jaunes, tantôt grises, tantôt douces, tantôt folles, sans cesse agitées entre deux horizons… ?

 

Gabriela 27/08/2014



31/08/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 167 autres membres