Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier du 29 juillet 2013

Poème aux rimes imposées

 

 

 

 

Voyage au bout de l'être

 

 

Un jour je partirai dans un pays lointain,

Sans passeport, sans valise, ni billet de train.

Je traverserai le Nil, le Danube, le Rhin,

Dans l'Océan Indien je prendrai un long bain

Pour oublier enfin tout paysage urbain

Et être libre d'exister, tel un dauphin,

 

Sans me retourner, j'irai jusqu'au bout du monde.

Là-bas je bâtirai ma chère maison ronde,

Qui dans mes pensées depuis toujours vagabonde,

Que le soleil éclaire ou que l'orage gronde.

Pour toi, mon cœur, j'en bâtirai une seconde,

Faite d'ambre, de jade et de douleur profonde.

 

Et quand je reviendrai, des rêves plein la tête,

Fatigué, riche et heureux de cette longue quête,

Quand j'aurai bien fait de moi-même la conquête,

Sans que rien ni personne en chemin ne m'arrête,

Quand j'aurai connu la source des sources, la comète

Et fait, pieds nus, cœur nu, le tour de la planète,

Rencontré le saint, la courtisane, le poète,

 

Je dessinerai sur une grande feuille bleue

Ce monde étrange, aux mille saisons, fabuleux,

Qui habitait mes os, ma chair, mon sang, mes yeux,

Qui me rendait fou, solitaire et silencieux.

Je ferai une carte de ses terres, ses mers, ses cieux.

Tu comprendras enfin pourquoi vent, glace et feu

Se mélangent et s'agitent dans mon cœur orageux. 

 

Gabriela



11/08/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres