Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier du 31/03/2015 - 3ème exercice avec contraintes

« Bande de papistes sous doués ! » Vociférait un athée déchaîné à un essaim de soutanes qui traversaient la basilique Saint Pierre.

« Essayez plutôt les porte-jarretelles  vous ferez davantage de convertis ! Et tant que vous y êtes, sortez un peu du Vatican, voyager ouvre l’esprit. Soyez fou, allez jusqu’au Colisée. On peut vivre ses rêves sans pour autant puer l’encens. Faut pas craindre, je vous parle pas de traverser le Pacifique ou d’aller vous faire bouffer par les Papous ! Y seraient contents, tiens, les anthropophages de se taper la cloche avec des cloches ! Hey ! Remuez-vous, harcelait le bonhomme.

Ma parole, ils ne bougent pas. Bougera, bougera pas ? Comme disait ma mère, il ne faut jamais se lasser d’attendre. Mais c’est qu’ils ne me voient pas ! C’est vrai que pour ces corbeaux là, l’essentiel est invisible. Mais y en a un qui me rappelle mon copain Jules. Un crétin aussi, celui-là ! Ses ongles étaient sales parce qu’il se grattait un cuir chevelu encore plus sale !

Y bougent toujours pas ! Se désespérait notre trublion. Il faut pas que je me berce d’illusions. Ils sont de la ra  ce des irrécupérables, comme le copain Jules ! Crétin peut-être, le copain, mais les lunettes lui allaient si bien que ça lui donnait l’air intelligent ! Mais aucun de ces abrutis n’en porte. C’est sans espoir ! Regardez-les ! Ils prient, ces fossiles, avec leurs frusques noires. Même pas une couleur. Leur patron aurait pu les fringuer en bleu colibri, y auraient peut-être des envies de Paradis terrestre.

Toujours rien, tiens, vous m’écœurez, j’abandonne ! Le pain d’épices, c’est Jésus dans le coco ! »

Maryse 31/03/2015



15/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres