Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

L'atelier d'écriture

« Participer à un atelier d'écriture ? » L'idée avait surgi dans ma tête ralentie par de longs mois d'inactivité. « Un atelier pourrait être le chevalet sur lequel je poserais ma toile et peindrais mes rêves. Le déclic. »

Il m'a fallu pas mal de courage pour sortir de ma coquille. Habillée de noir, les cheveux attachés, pas de bijoux...

« Il ne faut pas qu'on me remarque. »

J'allais me mettre dans un coin et parler le moins possible. Les vieilles ruelles du côté des Ursulines respiraient un air d'une époque révolue. Comme si les aiguilles de ma montre s'étaient mises à tourner en arrière... Petite porte. De gais dessins autour. Odeurs de thé, de chocolat et de gâteaux.

« Serait-ce bien ici ? »

Ça ne ressemblait pas à ce que j'avais imaginé.

« Bon, il faut tourner la poignée. Allez ! »

Le plus dur a été d'enlever mes lunettes de soleil. Entre le trottoir gris et le plancher bariolé, un seul pas, un petit seuil, une éternité. Autour de la table, une table longue, multicolore comme les chaises, une dizaine de personnes. Était-ce le hasard qui avait placé la chaise violette - ma couleur favorite - juste à côté de Marie-Christine ? Oubliés tous mes doutes, toutes mes craintes. Oublié le coin où je voulais me mettre. J'étais à l'aise comme jamais ailleurs dans ce petit monde qui allait devenir pour moi un jardin en fleur, un espace privilégié, fait de sons et de couleurs, de rêves et rires, de jeux et rondes de mots, surtout d'amitié

 

Gabriela



17/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres