Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

l'atelier du 28/10/2014

2/ expression créative en haïku:

 

Des mots se posent

se conjuguent et ils osent

transporter nos coeurs

 

Des mots pour nos maux

soulagent et enchantent

les âmes en peine

 

Son cœur écarlate

Hurle dans le silence

Mais nul ne l’entend

 

3/ Conte pour enfants, contraintes : un cheval, un cavalier et un chat. Trois enfants dans le salon de thé : Nina, Nans et Rosanne

 

Rosanne, la petite chatte coquine a décidé de jouer un tour à Nina la jolie jument à la robe dorée.

 

Nans, jeune cavalier intrépide ne se doute pas que sa petite chatte se prépare à faire une bêtise. Le voici parti de bonne heure, ce matin, pour le bois joli. Arrivé sur place, il ramasse des fraises des bois qu’il partage avec Nina. C’est sa maman qui lui a offert ce joli cheval. Après un dernier tour du lac, il décide de retourner chez lui où sa maman lui a promis un délicieux gâteau au chocolat.

 

Comme c’est un gentil garçon, il conduit Nina à l’écurie, ôte sa selle, et après l’avoir soigné, il rentre heureux à l’idée du délicieux dessert qui l’attend et avec lequel il va se régaler. Mais lorsqu’il arrive dans la cuisine, il voit la petite chatte Rosanne, qui habituellement a le poil bien blanc, couverte de la tête au pied de chocolat. La coquine a osé jouer avec son beau gâteau. Furieux, Nans la poursuit dans toute la maison où elle laisse des empreintes chocolatées qui mettront sa maman en colère. Mais Rosanne est plus rapide que lui et trouvant une fenêtre ouverte, elle en profite pour s’échapper.

 

Nans est sorti et la cherche partout, sans succès ! Ce qu’il ignore, c’est que cette petite coquine a rejoint Nina dans l’écurie, où la jument ravie, à grand coup de langue gourmande, va bientôt finir de nettoyer la jolie robe blanche de la chatte espiègle.

 

Nans aura beaucoup de mal à faire croire à sa maman qu’il n’est pas responsable des dégâts…

 

 chatte.jpg


 

 

 2ème conte

 

Rosanne, Nina et Nans sont partis faire du cheval dans le bois joli. Mais voilà qu’arrivés sur place, ils trouvent un lutin en train d’embêter une jolie petite fée. Nina n’est pas contente du tout et elle interpelle le vilain.

-          Dis donc, coquin ! Veux-tu bien laisser cette fée tranquille ou gare à toi !

-          Occupe-toi de tes pieds vilaine fille, je suis chez moi, ici !

-          Dis donc, grossier personnage, dit Nans, si tu ne t’excuses pas de suite, je t’attrape par le fond de ton pantalon et je te jette à l’eau !

-          Oh oui ! Oh oui ! applaudit sa petite sœur Rosanne. Mon frère est un héros. C’est un preux cavalier, alors lâche la fée vilain lutin ou il te bottera le derrière.

 

Devant une telle détermination, le lutin lâche la fée et s’enfuit en courant. Ravie, la fée papillon se pose sur l’épaule du valeureux Nans et le remercie d’un baiser aussi léger qu’une aile de papillon.

 

-          Merci Nans ! Tu es mon héros.

-          De rien, Madame la fée, c’est normal d’aider les plus petits que soi. Je protège déjà ma petite sœur et mon amie Nina.

-          Pour te remercier, je t’accorde un vœu. Alors, que désires-tu ?

-          Euh, je sais pas moi !

-          Réfléchis ! Que veux-tu ?

-          Et bien, je veux un Noël plein de cadeaux pour nous trois.

 

Et c’est ainsi que pour Noël, Nans, Nina et Rosanne eurent le plus joli Noël qu’on ait jamais vu à Villeneuve les Maguelone.

 



05/11/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres