Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

1er atelier vacances de juillet - 1er sujet

livre.jpg

La fée scribe est bien soucieuse ce soir. Un point final a été oublié dans la dernière histoire des lutins. Du coup, ceux-ci se sont échappés du grand livre des contes et tout le monde magique est en émoi. Mélusine était très en colère et elle la gourmandée longuement. Il faut dire que la fée scribe jouait avec une poupée bébé qu’une enfant avait laissé dans la forêt. Puis ensuite, elle s'est assise sur la balançoire et n'a plus pensé à rien.

 livre d'histoires.pngSydabelle.png

  • Au lieu de t’occuper à des fadaises, tu aurais dû finir ton travail avec application. Mais non, mademoiselle s’amuse pendant les heures consacrées à l’écriture, et tout le monde magique est au bord du chaos. Je suis très mécontente, Sydabelle, et tu vas devoir réparer ton erreur. La balançoire c’est bien joli, mais à cause de cela, tu as négligé un point important de ta tâche.
  • Mais comment ? Ils sont sortis, il y en a partout. Je n’ai qu’une petite paire d’ailes et les lutins sont si facétieux.

  • Tu devrais commencer par Listou, le lutin somnambule. Toutes les nuits, il cueille des fleurs, puis il joue les équilibriste. Il sera facile à retrouver. A mon avis, il ira du côté des chutes d’eau. Il adorait cela, avant que je le confine dans les pages du livre de contes magiques.

  • Pourquoi commencer par lui ? Il fait encore jour et je dois finir de recoudre cette couette pour la fée des bois.

  • Pimprenelle peut bien confier ce travail à une autre fée. La priorité est de retrouver tous les fuyards. La situation est grave. Un magicien nous avait avertis du danger qui menaçait notre monde. C’est pourquoi, sachant que notre attention ne pourrait pas se fixer continuellement sur les facéties des lutins, nous avions pris la décision de les cantonner à ce vieil ouvrage. Allez mon enfant, saisis-toi de ton porte-plume et ouvre une porte, puis ensuite, quand tu auras récupéré Listou, tu n’oublieras surtout pas le point final.

 

Bien que très contrariée, Sydabelle sait qu’elle a commis une grosse erreur. Le règlement est formel. Tout rajout dans le livre magique doit impérativement être clôturé par un point final, et elle l’a oublié. Elle sait qu’il lui faudra plusieurs jours pour rattraper sa sottise, mais Mélusine est une bonne fée, elle l’aidera du mieux qu’elle peut. Aussi, pour se faire pardonner, Sydabelle lui cueille un joli bouquet de fleurs et elle le lui tend avec un clin d’œil malicieux.

Mélusine amusée l’embrasse et repart ravie avec le joli bouquet.

 

Il aura fallu trois longs jours à courir d’un bout à l’autre de la forêt magique pour récupérer les lutins coquins, mais cela lui aura servi de leçon, car depuis sa mésaventure, Sydabelle ne se laisse plus distraire par quoi que ce soit. Et bien entendu, elle tient à mettre le point final à cette histoire. Voilà qui est fait.

Maridan 7/07/2015

 

 

 

 



07/07/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres