Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 10 - 2024 - Sujet 2

a10s2.jpg

 

Ensemble, son épouse et lui devaient reprendre les négociations avec les déménageurs afin de combiner le jour et l’horaire du déménagement.

Il mangeait ses céréales en lisant son journal. À la une, il était question d’un homme qui, sous l’emprise de stupéfiants, avait agressé une personne pour lui voler son téléphone portable. Dans l’euphorie du moment, il n’avait pas réalisé que sa victime avait chuté au sol, blessée et saignant. Interpellé quelques instants plus tard par la police toute sirène hurlante, il se disait innocent des faits. Sur lui les policiers avaient découvert le téléphone portable et doutaient de la présomption d’innocence de l’individu.

Confronté avec sa victime qui aussitôt l’avait reconnu, celle-ci désirant être indemnisée, il avait donc été placé en garde à vue, présenté à un juge d’instruction puis remis en liberté dans l’attente de son jugement.

 

Romantini



07/06/2024
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres