Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 13 - 2020 - sujet 3

Au mois de mai, elle aimait parcourir les champs de coquelicots qui rougissaient les bords de l'étang. 

 3.jpg

Puis tous les arbres fruitiers se couvraient de fleurs multicolores, plus délicates les unes que les autres. 

a13s3.png
 Illustration inspirée par le travail de Magdalena Wazicsek

 

Avec l'apparition des fleurs c'était des cohortes de papillons,  tous plus beaux les uns que les autres, qui survolaient le champ et dansaient une folle sarabande autour d'elle. Se posant tantôt sur un coquelicot, tantôt sur une mauve, parfois sur un pissenlit ou une pâquerette. 

a13s3b.png

Elle s'imaginait fée des champs, chef d'orchestre de cette symphonie pastorale, faisant corps avec toutes ces couleurs qu'elle avait semées pour enchanter l'humanité dans ces heures sombres. 

 IMG_20201122_222525.jpg

Souvent, de retour chez elle, elle se sentait épuisée par sa longue promenade. Alors elle s'allongeait et s'imaginait embarquer sur une voile latine et naviguait alors jusqu'aux confins du monde,  là où toute l'eau du ciel se déversait en cascades généreuses pour remplir les mets et océans. 

 Zambeze-chute-02.jpg

Au réveil, elle se sentait merveilleusement régénérée. 

 

Maridan 09/2020

 



22/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 250 autres membres