Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 13 - 2020 - sujet 3 photos 3 et 5

 

Le printemps laisse sa place à l’été. L’air bruit du murmure des ruisseaux, du gazouillis des oiseaux et du froufroutement des ailes des insectes. On peut distinguer le cricri du grillon, le tss-tss des cigales et le bzz des abeilles.

 IMG_20220930_180231.jpg

L’herbe est parsemée de fleurs multicolores graciles et légères qui s’agitent délicatement sous une douce brise.

Alizé, jeune papillon, volette de fleurs en fleurs enivré par leur parfum.

 

  • “Bonjour Dame Marguerite, je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie...  pas du tout. Tant pis !”
  • “Jeune écervelé, je suis une demoiselle !” rétorque cette dernière d’une voix pincée.

 

Mais l’impertinent est déjà parti. Agrippé à des fleurs roses champêtres aériennes, il boit leur nectar. Un coup de vent brusque le déstabilise et il bascule la tête la première dans le cœur d’une des fleurs. Le voici recouvert de pollen !! Riant aux éclats, il renouvelle le jeu en plongeant dans d’autres pistils et est recouvert de poudre d'or.

 

  • “M’enfin, m’enfin, nous voici toutes décoiffées !!!” murmurent les fleurs au petit insecte déluré.

a13s3.jpg

Alizé est un joli papillon arc-en-ciel iridescent, les couleurs semblent danser sur son corps, le pollen le nimbe d’or. Son souhait est de découvrir ce qu’il y a derrière les nuages, il se met alors à voler de plus en plus haut.

Rai, rayon de soleil, attiré par cet éclat virevoltant se penche et découvre la délicieuse créature. Il en tombe éperdument amoureux. Timide, il ne sait comment manifester ses sentiments. Il illumine et enveloppe de tendresse Alizé. Chaque jour, il envoie ses plus beaux rayons sur le papillon en hommage à sa beauté. Il scintille, flamboie et sa flamme devient insupportable. Rai impuissant voit tout à coup tomber le papillon les ailes en feu.

Il ne le voit plus et imagine le pire. Désespéré, coupable, il se réfugie derrière les nuages pour cacher son chagrin et sa douleur.

Le vent apercevant le petit papillon embrasé, l’emporte inconscient et le dépose en douceur sur l’herbe humide. Une goutte de pluie se laisse tomber sur les membres brûlés.

 

Parti en balade, Bavou l’escargot glisse lentement profitant du temps pluvieux. Il aperçoit soudain le petit papillon inanimé. Ventre à terre, il remonte sa coquille et file à son chevet.

 

  • “Mon Dieu, Alizé !! Tu as volé trop haut et tu t’es brûlé les ailes !!!”

 

Examinant les ailes abîmées, il se met à buller, puis étale sa bave sur les plaies, cette dernière étant cicatrisante et régénérante. Il demande ensuite de l’aide à Maya l’abeille.

 

  • “Maya, vite, vite Alizé est gravement blessé, il s’est brûlé les ailes !!! Peux-tu lui apporter du pollen que nous puissions le nourrir ?”
  • “Pauvre petit, je vous l’apporte de suite.”

 

Petit à petit, entouré de ses amis, Alizé recouvre des forces et ses ailes cicatrisent. Maya lui réapprend à voler.

Rai, inconsolable, est resté caché derrière les nuages. La pluie puis la neige se sont succédé longtemps. Il se décide enfin à réapparaître pour le plus grand bonheur de tous. La terre se réchauffe, l’herbe reverdit et la vie reprend le dessus.

IMG_20220930_180208.jpg

Un matin, Rai aperçoit un papillon aux ailes déchiquetées qui accompagne de très jeunes papillons. Son cœur bat plus vite, il se penche et retrouve son amour perdu. Celui-ci a perdu ses belles couleurs mais est en vie. Depuis ce jour, reconnaissant, il envoie de douces lumières aux jeunes papillons intrépides qui veulent voir ce qu’il y a sous les nuages et volent très haut.

Certains matins, Rai est réveillé par des éclats de rire, Alizé a gardé ses mauvaises habitudes et plonge toujours dans le cœur des fleurs.

 

La Reinette



14/09/2022
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 375 autres membres