Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 14 - 2021 - sujet 2 "Une bouteille à la mer"

 

Une bouteille à la mer

a14s2.jpg

Je saute à cloche-pied sur la plage endormie. Je joue à chat perché,  comme le font les enfants.
Le soleil se lève à peine et lance timidement ses premiers rayons au ras de l’eau.
L’air est frais, la mer apaisée après une nuit agitée.
Quelques algues témoignent de ce fait maculant l’or du sable de taches brunes.
Les couleurs irisées de la mer font frémir mes yeux peu habitués aux couleurs maritimes et matinales.
Une lumière arc en ciel attire mon regard à côté du tas de goémon.
C’est une bouteille que les rayons du soleil font miroiter.
Elle a du faire un long voyage.
Peut-être la mer en colère de cette nuit l’a conduite jusqu’ici.
La curiosité étant un de mes défauts, je saisi le flacon et comme dans un livre d’histoire, je suis transportée par la magie de l’aventure :

Une bouteille à la mer !

Pas possible !
Pas à moi cet honneur !
C’est merveilleux !
Mon cœur bat la chamade et a envie de rayonner de plaisir.
Est-ce que ?...
Qui est-ce qui ?...
Qui veut quoi ?
Trop d’interrogations bombardent ma tête, et aucune réponse ne peut m’apaiser.
Je reprends mon souffle !
Plus de cloche-pied !
Mes jambes supportent à peine le choc de cette trouvaille.
Je ne peux plus attendre.
Vite ! Pour découvrir ce mystère, je me laisse choir sur le sable humide et entreprend l’ouverture de la mystérieuse bouteille.
Pas facile, mais j’y arrive.

 


Abasourdie, à l’aide d’un bout de bois flotté, j’extraie le parchemin qui souplement s’enroule autour de mes doigts, d’un autre temps eux aussi.
Griffonnés sans doute à la hâte, une liste hétéroclite de mots s’anime devant mes yeux incrédules.
Dans un état second, je caresse le vieux papier si doux.
Au dos du  vélin, à peine jauni par le temps, une belle écriture ronde, chaude, gonflée de douceur, décline ce message :

a14s2b.png
Mon esprit s’envole sur ces paroles d’amour,  de vérité, de sagesse et de douceur. Une onde de chaleur pénètre mon cœur, rendant les lendemains possibles…

Sans le vouloir, je me retrouve à la tête d’une énigme qui, somme toute, se résume ainsi :  

Les mots qu’on écrit,
Les mots chasseurs de maux,
Les mots pour la vie

                                                                                                                                   Shunt 3 octobre 2021



10/10/2021
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 312 autres membres