Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2021 - sujet 1

 

a3s1.jpg

HIER

Quelle misère

Dans la forêt immense du vocabulaire, mon regard voilé par la brume a vu que par étourderie « véhément » se présentait sous sa forme d’adjectif. 
Véhémence fut plus pratique pour la rime : absence, démence, espérance
Mais ce n est-ce peut-être là qu’une illusion ?
Alors reprenons !

 

AUJOURD’HUI

a3s1b.jpg

Les longues soirées d’hiver, nous donnent l’illusion que le temps est devenu interminable.
Le regard sans cesse va de la comtoise ventrue martelant le silence de son tic tac énervant, à la lueur déclinante du soleil qui darde ses derniers rayons dans le ciel glacé.
Aucune activité ne reprend dans cette situation figée, angoissante et bizarre.  
En l’absence de nouvelles rassurantes, les visites se font plus rares voire inexistantes, les rendez-vous réduits au strict minimum.
Les courses indispensables à la réalisation des repas deviennent loisirs de luxe.
Mais quel est le plaisir de réaliser plats et pâtisseries, sans espoir de partage ?
La privation de joies familiales et amicales, le manque de convivialité développent, si l’on n’y prend garde,  une sorte de dépression latente qui mine le moral.
Devant la démence de certains qui bravent les interdits, s’ingénient   à contourner les règlements  et narguer les responsables de ces mesures, on  se demande bien comment on va pouvoir sortir de cette aventure.
Un recadrage véhément sans appel et bien approprié devrait pouvoir remettre de l’ordre dans ces agissements, car il ne s’agit pas là de  simple étourderie.
Il est temps que se lève la brume qui opacifie nos journées, et nous cache la foret de la vie.
 Notre espérance aujourd’hui réside dans la distribution de vaccins destinés à éradiquer cette cochonnerie de virus qui nous  a infligé  plus de blessures que nous pouvons l’imaginer. 
En attendant revêtons un cache-misère, relevons la tête car le ciel redeviendra bleu, les journées vont se rallonger,  la  comtoise continuera son tic-tac…

DEMAIN
a3s1c.jpg

Demain le regard s’éclairera, les illusions s’envoleront,  l’absence de brume nous dévoilera la beauté de la foret, le cri véhément de la démence s’évanouira comme par étourderie,  et renaitra enfin l’espérance d’une vie sans misère

 

Vive demain !

 

Shunt 23.02.2021



24/02/2021
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres