Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2021 - sujet 1

kika a3s1.jpg
Une certaine absence

 

L’absence poignante de l’être cher, suscite assurément un trouble profond assorti d’une souffrance viscérale à nulle autre pareille.

Charlotte refuse l’évidence.

Il est là. Elle l’entend. Elle sent même son souffle sur sa joue…Un baiser effleure son front, des effluves poivrées font frémir ses narines.

Elle tend une main vers l’oreiller si proche et caresse sa tiédeur du bout de ses doigts fins et délicats.

Lillusion est parfaite. Elle ne lutte pas. Elle a si profondément envie de s’y laisser prendre. Une présence rassurante ; Sa présence irréelle flotte dans la chambre douillette aux volets mi-clos.

 

Elle l’aime encore et depuis tant de lunes… Elle l’aimera toujours ; sa douleur ne cesse de le lui clamer du fond de ses tripes.

 Il était, non il demeure, encore et toujours l’amour de sa vie. Une passion partagée comme celle qui fut la leur ne se réalise qu’une seule fois au long d’une destinée…

 

Charlotte entre ouvre péniblement ses paupières…Sur le fauteuil régence de velours rouge le foulard de soie aux couleurs chatoyantes, oublié négligemment, restera son dernier témoignage d’amour. Un « Hermès », une folie ; elle en avait tellement rêvé…Le tissu soyeux et parfumé restera telle une dernière caresse sur son cou gracile… une dernière étreinte…

La jeune femme referme les yeux poursuivant son rêve éveillé. Il lui semble sombrer dans une douce démence, seul refuge qui lui soit acceptable en cette éternité de vide qui habite son esprit. Le vide… pas encore le manque…

Le rêve se poursuit… La pétillance de son regard bleu tendre est encore posé sur son corps désirable. IL sourit, heureux et apaisé comme il a toujours souri depuis leur premier rendez-vous.

 

Entre ces deux- là, l’amour était apparu comme une évidence inéluctable...

Doucement des larmes brûlantes roulent sur les joues blêmes de Charlotte. Elle frissonne malgré elle. La fenêtre restée ouverte par oubli, laisse entrer la fraicheur matinale et les senteurs du jardin. Une brume flottant au- dessus des prés alentours, lui dérobe la vue de la forêt domaniale pourtant si proche. Il y a encore peu de jours, installée sur ses oreillers moelleux, heureuse, elle en contemplait la ligne verte qui se découpait, aérienne, sur le ciel sans nuage. Ses boucles brunes reposaient tendrement emmêlées, sur l’épaule rassurante de son compagnon.

 

Elle se fustigea intérieurement de cette étourderie la renvoyant vers ces grasses matinées qu’ils partageaient tous les deux avec tant de complicité. L’ardeur de leurs ébats matinaux n’avait d’égal que leur passion commune.

Il y a de cela bien longtemps, une de leur vague connaissance leur avait asséné lors d’un dîner, l’idée que l’on ne construisait rien sur la passion ! Ils avaient fait mentir ce pisse-vinaigre dont la misère sentimentale devait être abyssale pensaient-ils !

 

Le jeune couple s’était appliqué à se renouveler afin de ne pas tomber dans la lassitude et la monotonie. Les amants avaient su entretenir la flamme qui les unissait depuis le premier jour et s’écrire une vie certes, avec ses problèmes et ses embûches mais néanmoins enviée par la plupart de leurs proches.

Les premières larmes furent rapidement suivies de sanglots convulsifs. Charlotte hoquetait de douleur quand, soudain, le cri véhément d’un petit être affamé vint suspendre les pensées tourmentées de la jeune maman.

Elle puisa au tréfonds de son être les quelques forces ayant survécu au drame et, titubant, se dirigea vers le petit berceau garni de cretonne fleurie. Tendrement elle enlaça de ses bras protecteurs le petit ange motivant désormais l’espérance de sa nouvelle vie…Cette vie douloureuse encore de longs jours, inconnue, ou seule elle risque de se perdre, étrange, si différente avec ses nouveaux horizons, mais qui demeurera encore et toujours la vie…

 

 

                                                              KIKA.



01/03/2021
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres