Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 5 - 2024 - Sujet 4b

 

 

Le Chêne et le Brin d’Herbe

(éfeuillé de ses 69 « o » disgracieux)

LMDM – 2024-5-4b – Lipogramme sans o

27 Février 2024

 Chêne pédonculé : plantation, entretien, soin | Le Parisien

Le Chêne hier dit au Brin d’Herbe :
Tu as beau grand sujet d'accuser la Nature ;
Elle te semble bien pesante, la mésange superbe
Le petit vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Te réduit à baisser la tête :
Cependant que la mienne, fréquentant l’arc-en-ciel,
Se flattant d’atténuer la lumière d’un beau ciel,
Brave l'élan de la tempête.
Ce qui t’est cataclysme me semble fin Zéphyr.
Si seulement tu naissais à l'abri du feuillage
Qui tapisse mes verts parages,
Tu n'aurais pas tant à pâtir :
Je te défendrais des nuages ;
Mais tu nais le plus fréquemment
Sur les prés étalé face aux brises du vent
La nature t’accable et semble bien cruelle.


- Si ta pitié dépeinte part d’un beau naturel
Répliqua le Brin d’Herbe : Enterre ce sentiment.
Le vent ne m’est en rien terrible et effrayant.
Je plie, et ne cède pas. Tu as certes fait face
À ses terrifiantes menaces
Résisté sans baisser le buste ;
Mais à la fin... L’arbre palabre mais juste
De l’arctique glacial arrive avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le vent eût tenu jusque-là dans ses flancs.
Arbre résiste ; Brin d’Herbe plie.
Le vent augmente tant et si bien,
Qu’au grand final il déracine
Cet arbre à qui la tête du Ciel était intime

Il passa par la hache, fût transmué en banc
Grand chêne siège maintenant au milieu des manants.

 

 

 

 

JeanBat des Cascades

 

Du même auteur : La cigale et l’araignée – Le crapaud qui veut se faire aussi gras qu’un taureau – La laitière et la cruche de lait – La diligence et la guêpe – Le tigre et le rat - L’agriculteur et ses enfants – Le lièvre et la cistude –– Le pitbull et l’agneau -



17/03/2024
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 473 autres membres