Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 -- 2021 - sujet 3

 

Ding ! Dingue ! Dong !

D.png

Danseuse, Dolorès,  dulcinée de Don Diego del Duro dansait dans des dancings de Dordogne.
Dandinant doucement, descendant des degrés du décor, Dolores dévoilait des détails délicieux, dont décolleté délicat,  dentelles dégradées, dos dégagé, doux déhanchement, devant Don Diego del Duro dubitatif. Des danseurs déblatéraient,  divertis, dissipés…
Dolorès devenait doublement désirable.
Dolorès, dotée  de déclarations dithyrambiques, donnait davantage de  déballages discutables.
Don Diego del Duro doutait du droit de Dolores de damner des dignitaires débiles !
De dépit,  Don Diego  del Duro demanda destruction du  décor, désintégration du dit divertissement.
Décidément, depuis décembre des déclarations devenaient délicates, des démarches dispendieuses.
Don Diego dût déguerpir.
Dénuées de distinction, dénudées de défroques, de divines damoiselles devenaient derechef  de démoniaques déesses.
Dommage ! Des duègnes délicates, des dames déterminées, dispensées des diaboliques désirs détournaient des demoiselles de destinées douteuses.
Demandant davantage de douceurs, dorlotées, démises des désirs des damoiseaux ducaux, dirigeant déjeuners, diners, délivrant diverses douceurs,  dans des débits doublés de décorum, des donzelles démarreraient de doux  demain différents.
Désespéré, devant disparaître, déménager, Don Diego del Duro décida de demander des dommages, de débarquer,  doté de deux drôles de dames devenues de douces daronnes donnant descendance directe.
Des  dromadaires duveteux déambulant devant des dunes désertiques découpaient de drôles  de dessins, délimitant des domaines du donateur délicat : Dieu.
Dolorès, déesse déchue, dulcinée décrépie,  danseuse déçue, demoiselle décadente, dépérissait. Dans des  dunes, des débats débridés, des discours de débauche démontraient des débuts difficiles détournant directement du droit divin des démonstrations dispensées.

Demain dans des discothèques du désert Don  Diego del Duro,  DJ de dernière date donnerait des démonstrations de danses divines, décrites devant deux  demi-douzaines de  diablotins  dévoués.
Dur, dur dites-donc !


26.03.2021  - Shunt



13/04/2021
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 300 autres membres