Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 8 - 2023 - Sujet 2

 a8s2.jpg

 

A la cime des arbres les bourgeons desserrent leur corset hivernal pour mettre au monde leurs feuilles neuves et tendres.

Avant de disparaître à l’horizon, le soleil rougeoyant les colore de ses rayons finissants.
Craignant de se faire surprendre par la nuit proche,  un superbe écureuil retardataire, traversant l’allée forestière ventre à terre, fait frissonner les fougères aux crosses encore enroulées.

Au sol, une épaisse couverture matelassée de feuilles mortes récemment dégagée des frimas de l’hiver, amortit les pas.

Le calme envahit la forêt qui se prépare au repos nocturne.

Au petit matin, quitte à réveiller les paresseux rongeurs et autres bestioles au ras du sol,  les oiseaux des bois font un accueil triomphant à l’astre solaire dès ses premières lueurs.

La végétation ne devait pas tarder à se réveiller complètement.
Normalement.

Car, malgré le réchauffement climatique, le manque d’eau inquiétant, les mauvais traitements infligés par son premier prédateur, l’homme, Dame Nature dans sa force vive, va puiser tout au fond de son être, au prix de dures souffrances, des ressources insoupçonnées et nous offrir, à notre grande joie, ces merveilleuses beautés que nous lui devons. Mais prenons garde tout de même, elle s’épuise ! Remettons-nous en question pour lui prodiguer aide, assistance et compassion, égoïstement, pour notre avenir.

Shunt 9.5.2023



01/06/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 473 autres membres