Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 9 - 2019 - Sujets 1,

Sujet n° 1 — Lipogramme sans I

 

Cœur à cœur

 

À l’autre bout du monde, par-delà les océans, un cœur bat pour une femme. Leurs deux prénoms renferment la lettre que l’on ne peut pas prononcer, alors tenons-les secrets. C’est tellement doux et chaud un secret. Enveloppant, protecteur, sucré également.

 

Quelques échanges de lettres, de poèmes, des textes composés lorsque le jour abandonne sa place à l’astre nocturne. Les mots, les phrases, les paragraphes se posent sur la page blanche, s’ajustent en des courbes célestes et nobles. De touchantes pensées et des aveux troublants émergent sous la plume des amants.

 

L’homme et la femme se découvrent peu à peu, s’explorent, s’exposent dans leur âme et dans leur cœur.

 

Une rencontre s’est-elle déjà tenue en dehors de tout regard fureteur ? Pas encore. Le futur le permettra peut-être, par contre les deux âmes sœurs savent que l’heure n’est pas encore venue.

 

Avancer pas à pas. Ne surtout pas brusquer ce futur ensemble que l’un et l’autre espèrent de tout leur être. Chacun d’eux possède une sagesse hors norme que l’âge et le temps ont forgée. Elle leur parle et leur apprend la route à emprunter. Ne pas se tromper, telle est la gageure de leur espérance mutuelle.

 

Le hasard a amené ces deux être à se rencontrer. Le présent accompagne l’émergence de leur douce tendresse pour une aventure amoureuse au long cours.

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 13.04.19

 

 

 Sujet n°2 – Que nous raconte l’image ?

 1.png

S

Sous une voûte céleste incertaine et hurlante

U

Un être solitaire, égaré sur le chemin de la vie

S

Survit dans une maison épargnée par le temps

P

Prisonnier de des souvenirs et de ses regrets

E

Est-il encore dans ce monde ou déjà ailleurs ?

N

Ne sent-il pas l’univers basculer autour de lui ?

S

Stabilité des ses fondations mise à rude épreuve

I

Inconfort permanent de racines en décomposition

O

Oublié de l’existence sans espoir de retour

N

Naître en un abime de douleur, soudain en apnée

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 13.04.19

 

Sujet n°3 – Écrire un poème à la manière de… Verlaine

 

 

Ici… Ailleurs…

 

 

La vie et ses mystères, ce petit quelque chose de pénétrant

Qui la fait se sentir exister pour l’autre. « Il m’aime ? »

Se dit-elle, soudain conquise par sa voix d’or, même

S’il n’a pas encore voulu la rencontrer. Elle comprend

 

Elle sait que se séparer d’un amour devenu transparent

N’est pas la chose la plus simple à faire. Le problème

C’est de pouvoir s’avouer le désamour. Visage blême,

Sans espoir de retour ni de reconquête. Allez pleurant

 

Bâtir pas à pas le puzzle d’une nouvelle vie. Où ? Elle l’ignore

Elle s’imagine dans un pays lointain où la ville est sonore

Elle a déjà quitté son pays. Dans une nouvelle terre s’exila

 

Elle si fière, si droite dans son existence forcée de statue

N’avait jamais trouvé la force de partir. Aujourd’hui, elle l’a

Même silencieuse, elle est de ces femmes qui ne se sont jamais tues.

 

 

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 14.04.19

 

 

 

 Sujet n°4 – Tautogramme en C

 claire atelier 8-1.jpg

Clin de Cœur

 

Chacun Cherche sa Chacune

À Chérir, Câliner, Cajoler.

Cabotiner et Cabrioler,

Cerveau Caressant au Cœur Caramélisé

De Chuchotis Cacophoniques

En Câlins « Craquottants »,

Créer Constamment un Cadre Calfeutré

Pour Confier ses Craintes et ses Couleurs

Calligraphier sa Candeur,

Capter son Charme sans Calcul,

Choyer ce Carrousel Coloré

En Catimini Croire en Cendrillon

Et à son Cher Charmant

Chamboulement Chamarré et Citronné.

 

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 14.04.19

 amour.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/04/2019
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres