Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

atelier du 19/02/201

Au moyen âge, la médecine n’en était qu’à ses balbutiements. Et les traitements étaient assez médiocres. La petite Armelle, la dernière d’une famille de dix enfants, avait un talent étonnant ; elle soignait les bobos de ses frères et sœurs turbulents.

C’était une fillette menue et frêle. Ses cheveux roux et longs tombaient drus sur son visage, éclairé par de grands yeux tristes. Elle était solitaire et n’avait qu’un seul ami, un pitbull. On ne les voyait pas l’un sans l’autre. Son voisin d’en face, Monsieur Pato était terrorisé par cet animal. Chaque fois que le chien traversait la rue en compagnie de sa maîtresse, il se précipitait à l’abri chez lui.

Un matin, le chien s’évada de la maison. M. Pato sortait prudemment de chez lui, mais ne vit pas le pitbull qui fonçait dans sa direction. Il eut un mouvement de recul. Le chien pensant qu’il voulait jouer lui sauta à la gorge. Ses crocs s’accrochèrent à son visage. M. Pato s’évanouit, la tête en sang. Armelle entendit des cris et un bruit de chute. Elle devina que son chien avait sévi.

 

Une foule s’était amassée autour du blessé en criant réparation.

Armelle comprit que l’heure était grave ; son meilleur ami allait se faire lyncher. Elle en mourait de désespoir. Elle avait un don et devait l’utiliser.  Elle s’approcha de la foule en colère, saisit une pierre que tenait un des hommes et la posa sur ses mains.

Elle sentit que son corps se transformait, grandissait. Ses cheveux poussaient. Sous le regard médusé des voisins, elle prit la forme et le costume d’un médecin. La petite fille était devenue un bel homme portant une tunique noire et un chapeau.

Cet homme prit la parole : « Je suis Hippocrate et je vais vite soigner ce brave citoyen. Calmez-vous et laissez-moi passer. »


Hippocrate… la foule n’en croyait pas ses oreilles. Le fameux médecin vivait il y a un siècle ; comment était-ce possible ?

 

Médusés, les badauds lui laissèrent prendre le pouls du blessé, l’enduire d’onguents. Ce dernier reprit vite des couleurs. Quand Hippocrate sentit que le blessé était hors de danger, il le fixa droit dans les yeux et se volatilisa.

 

C’est à ce moment-là que la petite Armelle se retrouva au milieu de la foule, penchée sur son voisin, sans comprendre ce qu’elle faisait là.

 

Odile 19/02/2014



19/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres