Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

b. La fée papillon (atelier du 27/08/2014 - conte)

feepapillon51.gif

 

La petite fée est d’humeur joyeuse ce matin. Son ami, le lutin Pipo, lui a offert un joli verre avec un beau yucca dessiné dessus. Tandis qu’elle remonte le chemin qui la ramène chez elle, elle se rappelle l’attitude gênée qu’avait eue Pipo en lui tendant son paquet cadeau. Elle l’avait vu courir vers le bois, les joues empourprées, et disparaître.

 

À présent, le soleil s’est couché. Après avoir bu un peu de rosée dans son joli verre, elle s’allonge et éteint la bougie. Au matin suivant, elle s’éveille fatiguée. Bien qu’elle ait réussi à dormir, son sommeil a été perturbé par la présence de Pipo qui après l’avoir mise dans une cage, avait verrouillé la porte avec un énorme cadenas.

 

Ce cauchemar l’attriste, car elle s’est attachée à Pipo et l’idée qu’il puisse la désirer autrement qu’en amie, la met terriblement mal à l’aise. Lorsqu’elle du terrier qu’elle partage avec Jeannot lapin, elle voit une jolie pierre bleue avec des reflets éblouissants. À peine a-t-elle posé ses jolis doigts dessus que la pierre, soudain, devient transparente. Quel est donc ce sortilège ?

                       

Pipo arrive à ce moment. Elle le trouve attachant avec ses joues toutes roses et ses grands yeux couleur des bois. Il s’approche en hésitant d’elle.

-          J’étais certain que cette pierre te plairait. Mon père dit que c’est une pierre lunaire qui a voyagé ici lorsque la lune s’est éteinte. Si tu la prends dans tes mains, tu découvriras qu’elle est très légère.

 

La petite fée soulève le joli caillou et oh ! Surprise, il ne pèse rien.

 

-          Merci Pipo, il est beau ton nouveau cadeau, mais je ne sais pas si je dois l’accepter.

-          Je suis très heureux qu’il te plaise. Allez viens, allons jouer dans les bois, j’aimerais te présenter quelqu’un.

 

Une fois de plus, il a rougi. C’était donc cela, ouf ! Elle est soulagée.

 

-          Je te suis. Une petite créature adorable s’approche d’eux.

-          Je te présente ma Lili, je vais l’épouser et nous aimerions beaucoup que nous serve de témoin. Le cauchemar s’est envolé et c’est le cœur léger qu’elle accepte de les accompagner dans ce beau projet.

 

C’est jour de fête dans le bois des fées papillon. Lucinda, la petite fée offre aux jeunes mariés une bourse pleine de poussière d’étoiles.

 

-          Voilà, chers amis, de quoi faire un beau voyage tout autour de notre jolie planète bleue.

 

Et pour s’assurer qu’ils ont bien compris l’utilisation de cette poudre, elle en projette au-dessus d’eux et tous les trois s’élèvent dans les airs et partent ensemble explorer la nouvelle vision de leur chère forêt vue du ciel.

 

 

Maridan Gyres 27/08/2014



29/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres