Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

collage de Véronique

 IMG_0099.JPG

L'aiguille trottine puis s'arrête. Sous le cadran, le temps s'est endormi au matin d'un jour neuf et précieux serti d'or et de diamants. Chut, soyez discret, ne réveillez pas la jeunesse, elle risquerait de chuter.

Voyez comme elle se cambre,  en une courbe vertigineuse ! Elle a déchiré sa première enveloppe, s'est échappée de sa chrysalide d'or. Maintenant elle s'arque-boute, yeux clos, bouche fermée, s'offre au vide de la falaise sans émettre un seul son..

L' intrépide. Butterfly reine éphémère  d'une cour de papillons, qui la frôlent et s'enivrent du parfum de son ventre, n'a peur de rien et surtout pas du poète qui sonne son glas. Elle l'écoute mais n'entend pas son injonction.

« ...Cueillez, cueillez vostre jeunesse

Comme à ceste fleur la vieillesse

Fera ternir votre beauté. »

Butterfly remonte le temps plus loin, encore, que les rimes du poète. En amazone, elle le soumet, il lui obéit.



30/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres