Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Eve selon Véro

 

Allongée dans l'herbe fraîche, Eve rêve et se languit. Sur sa peau frémit une douce promesse, comme un petit vent printanier qui lui soufflerait des idées de paresse et de pommes juteuses à croquer. Au dessus, le serpent siffle et se love dans l'arbre rouge où miroitent des fruits en guirlande de soleil.

Le miel et le jasmin flottent dans l'air qu'elle respire. L'ambroisie et le nectar coulent entre ses papilles. Elle entrouvre les lèvres savourant avec délectation les parfums de l'Eden.

C'est là qu'insensiblement, une touche musquée, d'ambre et de bois vert s'insinue dans l'espace, l'enveloppe et l'embrasse...

Les yeux mi-clos, elle aperçoit sa silhouette à travers le feuillage.

Grand, robuste une feuille de vigne sous son ventre durcit...

Il avance puis s'allonge et se penche prés de sa bien-aimée.

 

« Tes yeux sont deux opales ou pierre de jais

Ta bouche une source qui ne tarit jamais

Ta peau, la douceur faite soie que je vais caresser. »

 

Véro 10/10/2013



20/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres